Douceur et dureté

Photographie du professeur Cheng avec ses élèves de l'école Shr Jung de New York

Si on utilise la dureté pour résister, alors les deux camps sont assurés de perdre ou d’être blessés. Ce n’est pas la voie d’un grand maître.
Par conséquent, lorsque d’autres utilisent la dureté, j’utilise la douceur pour la neutraliser. Lorsque d’autres utilisent le mouvement pour attaquer, j’utilise la quiétude et attends l’attaque pour la neutraliser.
La douceur extrême et la quiétude sont les fruits du yin. Lorsque le yang extrême rencontre le yin extrême, le yang sera toujours vaincu.

– 鄭曼青 Zhèng Mànqīng (1921-1975)

Laisser un commentaire