Tiandi

Barrière de l’origine

關元 guān yuán

http://tiandi.fr/wp-content/uploads/2019/03/gua1nyua2n.mp3

Barrière de l’origine est le quatrième point du vaisseau conception.

Noms secondaires

 關原: guān yuán
Barrière de l’origine
丹田: dān tián
Champ de cinabre
次門: cì mén
Porte secondaire
產門: chǎn mén
Porte de l’engendrement
命門: mìng mén
Porte de la vitalité
大中: dà zhōng
Grand centre
崑崙: kūn lún
Kunlun
五城: wǔ chéng
Cinq remparts
大海: dà hǎi
Grande mer
大中極: dà zhōng jí
Faîte du grand centre
小腸募: xiǎo cháng mù
Mù de l’intestin grêle

Propriétés

Commentaire

Barrière de l’origine est une passe, un passage qui met en relation avec l’énergie innée, yuán, le souffle originel liée au ciel antérieur. Barrière de l’origine, aussi appelé Champ de cinabre, situé sur le devant du corps correspond à la Porte de la vie, où le yang originel a sa racine. Cette zone est reliée en interne avec la Mer du qi et les deux sont souvent désigné comme le Champ de cinabre, soit individuellement, soit collectivement. Les souffles se rassemblent et sont stockés dans la Barrière de l’origine et la  Mer du qi au cours de la pratique de la respiration des reinsCe point renforce les reins en particulier lorsque moxibustion est employé et favorise la santé.

La respiration des reins

Cette méthode a pour but de réchauffer l’eau des reins, de stimuler le retour veineux, de relancer l’immunité et de lutter contre l’insomnie lorsqu’on la pratique allongé. Elle peut être pratiquée assis sur une chaise, debout les pieds ouverts à la largeur des hanches ou couché sur le dos, les jambes repliées, les pieds posés au sol. Les mains sont posées sous le nombril l’une sur l’autre, les deux paumes vers le ventre.

  1. Inspirez avec le nez, laissez le ventre se relâcher, avec la sensation que l’air pénètre et empli tout l’abdomen sans effort.
  2. Expirez avec la bouche en former un O, comme pour gonfler un ballon de baudruche. Gonflez les joues et rentrer le ventre sans le contracter, avec la sensation de le  plaquer vers les reins pour les masser. La pression exercée dans le ventre va stimuler le retour veineux.
  3. Inspirez avec le nez en relâchant le ventre sans intention de le gonfler. Laissez le s’épanouir et goûtez la sensation que l’air emplit tout l’abdomen sans effort.
  4. Expirez avec la bouche en former un O, …

Dans cet exercice l’expiration est yang, active, l’inspiration est yin, passive, on la laisse faire. Faite une série de neuf respirations, une pause, puis reprenez votre respiration naturelle, le tout trois fois. Cet exercice de qi gong peut se pratiquer quand vous le voulez dans la journée, ou pendant la nuit si vous n’arrivez pas à trouver le sommeil. Au fur et à mesure de la pratique, naturellement votre capacité respiratoire va augmenter, votre respiration va se ralentir, s’approfondir, s’apaiser sans que vous ne mettiez en jeu votre volonté, qui étant l’émotion associée aux reins, peut les affaiblir si elle est trop volontaire. Après les trois séries, la respiration devient plus calme, l’esprit s’apaise, clair et serein.

Localisation

Sur la ligne médiane antérieure, 1 cun au-dessus du Centre du faîte, 1 cun au-dessous de la Porte de pierre et 3 cun au-dessous de l’ombilic.

Indications