Tiandi

Centre du thorax

膻中 shān zhōng

http://tiandi.fr/wp-content/uploads/2019/02/sha1nzho1ng.mp3

Centre du thorax est le dix septième point du vaisseau conception

Il correspond au milieu, 中 zhōng, du thorax, 膛 táng.

Gravure sur bois à partir du Jushikei hakki de Hua Shou, 1716, montrant le vaisseau conception d’un homme debout, de face, portant un pagne avec le méridien représenté sur la poitrine avec les caractères chinois donnant les noms des points et donnant, à droite , le titre de l’image

Noms secondaires

上氣海: shàng hǎi
Mer de qi supérieure
胸堂: xiōng táng
Palais de la poitrine
源兒: yuán er
Fils de l’origine
亶中: dǎn zhōng
Grenier central
源見: yuán jiàn
Visite à l’origine

Propriétés

Commentaire

Le milieu de la poitrine, 膻中 shān zhōng, a la charge des agents sur place et en missions,  臣使 chén shǐ; l’allégresse et la joie, 喜樂 xǐlè, en procèdent.

 Questions sur l’origine, 素问 Sù wèn

膻中 shān zhōng est le milieu de la poitrine, là où est habituellement située la mer des souffles de la poitrine. Cette mer des souffles, lieu d’accumulation des souffles ancestraux, 宗氣 zōng , dirige les souffles de tout le corps à partir des régions hautes du tronc, où trône le cœur avec son ministre d’Etat, le poumon.

Plans anciens pour les capitales impériales chinoises, selon Spiro Kostof, 1991. Le palais occupe une position centrale dans le plan de Beijing.

Le milieu de la poitrine, 膻中 shān zhōng, est la mer des souffles, 氣海 hǎi.

Pivot merveilleux, 灵枢, Líng shū

Le poumon, premier ministre, 相傅 xiāng fù, reçoit du triple réchauffeur les énergies clarifiées tirées du bol alimentaire qu’ils conjuguent à partir du centre de la poitrine, 膻中 shān zhōng , avec l’énergie claire reçue de la respiration, pour former  l’énergie des rythmes ancestraux , 宗氣 zōng , laquelle entretient le dynamisme de la rspiration,呼吸 hūxī. Centre du thorax, 壇中 tán zhōng,  est aussi le nom et l’emplacement du dix septième point du vaisseau conception. La mer des souffles se trouve très naturellement sur le méridien extraordinaire responsable du yin, car le yang toujours se renouvelle grâce au yin et en provient. Centre du thorax est également connu comme Mer de qi supérieure, 上氣海 shàng hǎi.  Les souffles se réunissent ici, car il s’agit d’un point de réunion des souffles. Le péricarde, une fine membrane, appelée séreuse, qui tapisse la cavité thoracique et l’extérieur du cœur, se trouve juste derrière ce point. C’est un point qui, si il est frappé avec une force suffisante, peut endommager le cœur et les risques de fractures du sternum rendent les attaques en ce point dangereuses. De nombreux mouvements dans les arts martiaux internes visent à protéger ce point.

Localisation

Etre les deux seins, sur l’axe vertical médio-sternal, au niveau d’une ligne horizontale passant par le quatrième espace intercostal.

Indications

Médiagraphie