Passe de l’oreiller de jade

玉枕關 yùzhěnguān

Haut de la carte de la culture de la perfection
Carte de la culture de la perfection, détail
玉 yù
jade, pierre précieuse, beau, précieux
枕 zhěn
oreiller, reposer la tête sur quelque chose

La passe de l’oreiller de jade, se trouve entre la Porte du cerveau et les deux points Oreiller de jade. A cause de la forme différente de l’occiput, la localisation de ce point peut varier d’une personne à l’autre.

Oreiller en forme de petit garçon, jade, dynastie Qing (1644-1911)

玉枕 yù zhěn, le coussin de jade, fait référence à ce coussin de jade sur lequel les anciens chinois posaient la tête pour dormir. Traditionnellement il est dit que la barrière de wěi lǘ a la force d’une chèvre, celle de jiā jí la force de l’âne, et celle de yù zhěn la force du buffle. C’est dire s’il est difficile de les traverser et qu’il faut du temps, en accumulant un courant énergétique suffisant, pour les passer. Des exercices de qi gong, telle que la pratique de la petite circulation, qui suit le trajet du vaisseau gouverneur et du vaisseau conception, visent à libérer ces trois barrières du souffle le long de la colonne vertébrale, notamment en guidant le souffle (氣 ) par  l’intention (意 yì). Ils visent à faciliter, fluidifier, harmoniser la circulation du qì dans ces passages étroits et souvent fermés ou bloqués dans lesquels on ressent fréquemment des douleurs, des tensions, des oppressions, etc. Chacune des barrières est en lien avec un champ de cinabre.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils