Points

穴道 xué dào

Diagramme japonais illustrant les points de la colonne vertébrale humaine
Graphique japonais illustrant les points de la colonne vertébrale humaine

Les points (穴 xué) d’acupuncture constituent la porte d’entrée permettant d’accéder à l’énergie des méridiens. C’est par la stimulation des points, à l’aiguille et de diverses autres manières, que l’acupuncteur agit sur la circulation des souffles et veille à la renforcer là où elle fait défaut, ou au contraire à la disperser lorsqu’elle est en excès.

Diagramme des points d’acupuncture du corps humain.

Un point d’acupuncture est un point qui est situé le long du trajet d’un méridien. En regard d’un méridien énergétique qui est un canal situé en profondeur, entre l’os et le muscle, nous avons en surface, des creux, des différences de textures de la peau, de petites dépressions ois se situent généralement ces points.

La palpation d’un point nous permet de savoir ce qui se passe dans le flux énergétique sous-jacent. Et quand on agit sur le point, on agit sur ce flux. On peut ainsi faire circuler, ouvrir quand il y a un excès ou ajouter quand il y a insuffisance.

Il faut avant tout apprendre le trajet des méridiens, et ensuite les points.

Il vaut mieux se tromper sur les points, mais non sur les méridiens.

Les points répartis sur les méridiens sont au nombre de 361, dont 309 sont bilatéraux. Ils sont désignés à la fois par un nom et par un nombre qui se rapporte à la position du point sur le méridien, en respectant le sens de la circulation énergétique. Le sens des noms des points se rapporte à leur localisation, à leur fonction, ou évoque une image poétique. L’expérience empirique accumulée des grands maîtres et plus récemment la révolution culturelle des années 1950 ont permis la découverte d’environ quatre cent points situés hors des trajets des méridiens. Leur nom désignent le plus souvent des fonctions précises.

Les familles de points

Outre leur classification selon le méridien auquel ils appartiennent, les points sont divisés en familles définissant leur nature énergétique et leurs fonctions spécifiques. Un point peut posséder des indications précises, mais il sera toujours utilisé en fonction de son action synergique avec d’autres points.

Les points principaux

Les points spécifiques

八會穴 bā huì xué
Les points de rencontre ou de réunion sont des points qui ont une influence particulière sur certains tissus, sur certains viscères, sur le souffle et sur le sang.
郄穴 xī xué
Les points d’urgence, sont utilisés pour traiter un organe en crise aiguë.
四海穴 sì hǎi xué
Les points des quatre mers
Les quatre mers sont les confins du corps énergétique : « Toutes les eaux y confluent sans les remplir, toutes les eaux en sortent sans les vider ».
華佗夹脊穴 Huátuó jiā jí xué
Les points de hua tuo

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils