Porte des fortifications

章門 zhāngmén

Porte des fortifications est le treizième point du méridien du foie.

Noms secondaires

肘尖: zhǒu jiān
Pointe du coude
長平: cháng píng
Apaisement durable
脾募: pí  mù
Point d’alarme de la rate

Propriétés

Commentaire

章 zhāng
insigne, insigne d’officier, distinction, marque, ornement, cachet, sceau, médaille, un tout complet, chapitre, paragraphe, strophe, stance d’une ode, morceau de musique, arrangement, ordre, règle, loi, règlement, statuts.
障 zhàng
obstacle, barrière, bloquer
門 mén
porte, entrée, voie, moyen, famille, classification,  école de pensée, classe, catégorie

Le caractère 章 représente à l’origine la tablette de jade insigne de dignité ou accréditant une autorité. La partie médiane est parfois tracée comme deux mains (臼) tenant le reste de l’insigne. Il est analysé par le dictionnaire de caractères chinois Explication des pictogrammes et des idéo-phonogrammes (說文解字: shuō wén jiě zì) dans sa forme moderne comme représentant dix (十) sons (音), une période musicale ou littéraire complète, dix exprimant quelque chose d’achevé, l’intégrité, la perfection.

Photographie ancienne de la porte Heyi de la ville de Ningpo

障 dérive de 章 spécifié par 阜 : forteresse, soldats qui gardent une forteresse, garder, défendre ; levée de terre ; digue, sentier élevé qui sépare les champs ; élever une digue ; boucher, intercepter, séparer ; cloison, paravent. Dans ce cas zhāng se rapporterait à la localisation du point sur les côtes flottantes qui sont le rempart des viscères. Zhāngmén indiquerait alors la porte, l’entrée ou la sortie du méridien sur les côtes.

Si zhāng est pris dans le sens d’un tout complet, il se rapporte alors au fait qu’il s’agit de l’avant dernier point du cycle complet de la circulation circadienne ou au fait qu’il s’agit du point de réunion des organes.

帶脈者,起於季脅,迴身一周。

28e difficulté in Classique des difficultés

Bien que cela ne soit pas révélé par toutes les traditions, Porte des fortifications est identifié par certaines comme un point important sur le vaisseau de ceinture. Il est également un point de réunion pour les organes : reins, foie, rate, poumons et cœur.

Ce point est situé à l’extrémité de la onzième côte. Un moyen de le localiser c’est de plier le bras au niveau du coude. L’extrémité du coude est généralement sur le point.

Le poing et l'avant-bras en rotation vers l'intérieur, illustration de la Boxe de l'école Yue (岳氏八翻手: Yuè shì bā fān shǒu) par 王新午 Wáng Xīnwǔ

Ce point agit comme un « écran » qui protège les organes internes. Les attaques qui pénètrent ce point peuvent causer des dommages aux organes internes. De ce fait, Porte des fortifications est un point essentiel pris pour cible par de nombreuses techniques dans les formes internes . Dans les arts internes, les coudes doivent couler et s’enrouler vers l’intérieur, car il est essentiel que cette zone soit protégée.

Anatomiquement, le foie et la vésicule biliaire sont derrière le point Porte des fortifications de droite  et la rate se trouve sous celui de gauche. Il est particulièrement dangereux d’être frappé dans la rate, car c’est un organe mou rempli de sang qui peut facilement être blessé. Les exercices de qi gong qui bénéficieraient au foie ont souvent des mouvements dans lesquels  les bras vont d’avant en arrière, les coudes brossant la Porte des fortifications. Cela stimule le point Porte des fortifications et bénéficie ainsi au qi du foie et de la rate.

Localisation

Porte des fortifications, 章門 zhāngmén, est le treizième point du méridien du foie.

Au-dessous de l’extrémité de la onzième côte. Pour localiser le point, fléchir les coudes, l’appliquer contre les flancs, la porte des fortifications se trouve sous la pointe des coudes.

Indications

  • Régularise les organes.
  • Draine le foie et harmonise le souffle.
  • Tonifie la rate.
  • Harmonise l’estomac.
  • Traite la chaleur dans le réchauffeur moyen.
  • Transforme les stagnations de sang et les mucosités (痰  tán )
  • Disperse l’humidité

Nan Jing, classique des difficultés : Traduction et commentaires de Tuan Anh Tran à la Librairie You-FengAtlas d'acupuncture de Claudia Focks chez Elsevier Masson dans la collection TraductionsAtlas illustré d'acupuncture par Yu-Lin Lian, Chun-Yan Chen, Michael Hammes, Bernard C. Kolster chez Ullmann Publishing dans la collection Reference Et MedecineAcupuncture : Les points essentiels de Philippe Sionneau chez Guy TrédanielAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz, Claude Larre, Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Tredaniel Médecine traditionnelle chinoise de Jean-Marc Kespi chez Marabout dans la collection SantéAtlas du Shiatsu : Les méridiens de Wilfried Rappenecker, Meike Kockrick, Christophe Prudhomme chez MaloinePrécis d'acuponcture chinoise de l'académie de médecine traditionnelle chinoise chez Dangles dans la collection : Médicale et paramédicaleAtlas photographique d'acupuncture de Antoine Bereder chez QuintessenceNei Gong: The Authentic Classic: A Translation of the Nei Gong Zhen Chuan de Tom Bisio, Huang Guo-Qi et Joshua Paynter chez Outskirts Press

2 réflexions au sujet de “Porte des fortifications”

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils