Porte des nuages

雲門 yún mén

Porte des nuages est le deuxième point du méridien du Poumon

Commentaire

雲 yún
nuage
雨 yǔ
pluie / (173e radical)
門 mén
porte à double battant, porte , entrée, voie, moyen, famille, école, classe, catégorie

雲 yún, à l’origine représentation d’une nuée qui vient d’en-haut 冖,  égaiement nuée  qui sort de bouche 口 lorsqu’on parle, lorsqu’on dit. 雨 yǔ, l’eau 氵qui tombe 下 goutte à goutte d’une couverture de nuages qui pend au ciel 天.

Quand les vapeurs humides et chaudes se sont élevées jusqu’aux régions froides, elles s’y condensent.
– Léon Wieger

L’association de 雲 yún et de 雨 yǔ restitue le sens de nuages

La Porte des nuages est le point de l’apex pulmonaire où l’énergie des aliments se mélange à celle de l’air. Les nuages seraient les alvéoles pulmonaires.

 

L’apex pulmonaire, la pointe ou le sommet du poumon, dépasse le niveau de la première côte et se situe dans le creux sus claviculaire.

Comme tous les 門 mén, la Porte des nuages est un point qui favorise les entrées et les sorties, il peut s’agir ici de l’accès de l’énergie du ciel à l’ensemble du poumon par l’intermédiaire de tous les nuages~alvéoles, ou se rapporter à la physiologie du poumon qui contrôle l’énergie ; lorsque l’énergie commence à circuler, elle est semblable aux nuages qui se déplacent dans le ciel: l’énergie franchit la porte, 門 mén.

Peut-être-, faut-il y voir également une allusion aux nuages qui peuvent assombrir la vie, la tristesse étant liée à la fonction poumon.

L’un de vous est triste : que le nom de Jésus lui vienne au cœur et que de là, il lui monte aux lèvres ; aussitôt à la lumière de ce nom, les nuages se dissipent, le beau temps réapparaît.
– Saint Bernard : Une pensée par jour

Pour cette raison le point a une action sur l’attitude corporelle épaules ouvertes ou fermées.

Le souffle de l’homme circule en circuits sans interruption, il commence dans le méridien du Poumon et sort au point Porte des Nuages, retourne dans le méridien du foie, et entre dans le point Porte terminale.
– 青囊秘錄 Qīngnáng mìlù

Le 氣 sort par une première porte, fait un circuit dans les 12 méridiens et rentre par une dernière porte. Entre deux circuits, le reste à l’intérieur au centre, dans le réchauffeur moyen au point Milieu de l’estomac.

Avant de sortir à la Porte des nuages, ce  central se rassemble au Palais Central, point mù du poumon, le début du méridien du poumon qui commence dans le réchauffeur moyen. Le 腑 fǔ central en rapport avec Milieu de l’estomac et Prospérité totale rassemble donc le central à l’intérieur du corps et le transmet à la Porte des Nuages à l’aube, à l’heure de la branche terrestre yin, 寅, en analogie avec le méridien du poumon, à 3 – 5 h du matin.

Le nuage est le qi des rivières de montagne
– 說文解字  Shuōwén Jiězì

Le  central venant du Palais central est comme le terrestre qui monte à l’aube et qui devient brume ou nuage à la Porte des nuages localisé au sommet du tronc humain juste au-dessous de la clavicule, en analogie avec la hauteur de la montagne.

Le qi céleste communique avec le Poumon. Le qi terrestre communique avec la gorge.
Le poumon est la racine du qi.
– Su Wen

Le point suivant est Résidence céleste, 天府, tiān fǔ, sur le membre supérieur. Le nuage est ici devenu céleste, comme le nuage produit le céleste (雲出天氣 yún chū tiān ). Porte des nuages  se trouve donc dans l’intervalle entre le  terrestre et le céleste, là où le est le plus fort, le plus fertile, le plus vivifiant, là où s’opère la respiration comme un soufflet de forge. Porte des nuages est capable de démarrer tout le circuit du souffle dans les méridiens comme des nuages qui circulent à la surface du corps, et aussi de faire fonctionner la respiration pulmonaire comme un soufflet de forge où l’air expiré ressemble à des nuages dans la fraîcheur matinale.
Porte des nuages contribue même à former anatomiquement les poumons qui ressemblent à des nuages blancs. Ce point dirige aussi les précipitations venant des nuages, une pluie provenant du   céleste et se transformant en   terrestre sous forme de liquides organiques qui sont clarifiés et abaissés.

Localisation

Il se situe dans le creux situé à la partie latérale et inférieure de la clavicule, à un cún au-dessus du point Palais central. Le membre supérieur étant en flexion, le point se situe au centre du creux sous-claviculaire.

Fonctions

  • régularise l’énergie du poumon,
  • favorise la libre circulation dans le méridien du poumon,
  • traite l’engourdissement du bras,
  • agit sur l’attitude corporelle épaules ouvertes ou fermées.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils