Poumon

肺 fèi

Le poumon est dit être le premier ministre du cœur. Etre le premier ministre, c’est être le plus proche. Le poumon est le plus proche car il incarne le soufflet qui, dans le vide médian, entre ciel et terre, génère les dix mille êtres, permet aux de se condenser, de se transformer et de circuler. Sachant la relation entre vide médian et le cœur , nous comprenons la proximité de ces deux organes.

Par ailleurs, le poumon est l’émanation de son 神 shén, le 魄 pò, qui gère « les entrées et les sorties », à commencer par la « sortie dans la vie », impliquant une prise de forme du qì qui nous est alloué à la conception. Si une partie de ce qì n’est pas incarnée, pour une raison ou une autre, nous avons associée à des troubles respiratoires, « envie de tuer et/ou mourir », comme si le qì non utilisé se retournait, avec sa vocation de vie ou de mort, contre la personne.

Le poumon est dit être le toit des viscères, abaissant vers le petit bassin les qì, circulants et respiratoires, ainsi que les liquides organiques qui confluent à son niveau. Le souffle inspiré s’abaisse, du ciel vers la terre, dans le pelvis, où il est accueilli par les reins. À l’expiration, il prend appui sur cette région pour remonter de la terre vers le ciel et être expulsé. C’est dire l’importance de la relation poumon-reins et thorax-pelvis dans la respiration. Cette physiologie évoque le toit des maisons traditionnelles chinoises ; il comporte en son centre un orifice qui permet aux influences célestes de pénétrer dans la maison et aux souffles domestiques d’être évacués vers le ciel.

Par ailleurs, le poumon est en relation avec l’automne, saison de la récolte, du ramassage, de la descente des souffles du 陽 yáng vers le 陰 yīn , du ciel vers la terre. En automne, le ciel se retire, la terre et l’homme resplendissent dans la paix, la clarté et la tranquillité. Ainsi, les fonctions des poumons s’enracinent dans un mouvement du ciel qui s’investit sur terre puis se retire, laissant l’homme libre, paisible et tranquille. Le rôle essentiel du poumon réside certainement dans sa capacité à assumer, à l’automne de sa vie, adulte, libre, autonome, tranquille, juste et pur, séparé du père et de la mère, sa nature et sa destinée. La relation étant étroite entre poumon, entre justice et injustice, entre pureté et impureté, la capacité d’être juste et pur est ici fondamentale. Ajoutons, en outre, que justice et pureté ont une connotation céleste et automnale.

Anatomie des poumons dans la médecine chinoise ancienne, gravure sur bois illustrant une édition publiée en 1537.
Anatomie des poumons dans la médecine chinoise ancienne, gravure sur bois illustrant une édition publiée en 1537

Fonctions

肺者, 相傅之官也 治节出焉
Le poumon a pour fonction ministre, il est responsable de l’administration
肺为气之主
Il est le maître du souffle
肺朝百脉
Il est le lieu de rassemblement des cent vaisseaux
肺主通调水道
Il régit la voie de l’eau
肺为水之上源
Il est la source supérieure de l’eau
肺司呼吸
Il  gère la respiration
呼浊气
Il expire de l’air vicié
吸清气
Il inspire l’air pur
肺藏魄
Il abrite l’âme corporelle
肺为华盖
Il est le dais
肺主治节
Il  régit la régulation
肺主肃降
Il régit la limpidité de la descente
肺主宣发
Il régit la diffusion et l’élimination
肺主宣散
Il régit la diffusion et la dispersion
肺主卫表
Il régit la protection de la superficie
肺主一身之表
Il régit la superficie du corps entier
 肺, 其华在毛
Il s’épanouit dans la peau et les poils
肺主声
Il régit la voix, le son
肺开窍于鼻
Il s’ouvre au nez
 肺为贮痰之器
Il est l’organe qui stocke les mucosités
肺合大肠
Il se connecte au gros intestin
肺与大肠相表里
Le poumon et le gros intestin sont dans une relation interne~externe
肺恶燥
Le poumon déteste la sécheresse
肺常不足
Le poumon est souvent insuffisant
肺脉浮
Le pouls du poumon flotte

Relations

土生金生水
La terre engendre le métal qui engendre l’eau
火克金克木
Le feu contrôle le métal qui contrôle le bois

Organes et souffles

臟和氣 zàng hé qì

肺为气之主
Le poumon est le maître du souffle
气为血之帅
Le souffle est le maître du sang
血为气之母
Le sang est la mère du souffle
气能行血
Le souffle fait circuler le sang

Organes et fluides corporels

臟腑和津液 zàngfǔ hé jīnyè

肺为水之上源
Le poumon est la source supérieure de l’eau

Relations entre les cinq organes selon la théorie des cinq éléments

Cœur et Poumon

心和肺 xīn hé fèi

火克金
Le feu contrôle le métal
心主血 & 肺主气
Le cœur régit le sang et le poumon gouverne le souffle
心主血脉 & 肺朝百脉
Le cœur régit les veines et le poumon est le lieu de réunion des cent vaisseaux

Poumon et Foie

肺和肝 fèi hé gān

金克木
Le métal contrôle le bois
肝主升发, 肺主宣降
Le foie régit la montée et l’élimination, le poumon régit la dispersion et la descente
肺主气, 肝藏血
Le poumon gouverne le souffle et le foie stocke le sang
肺藏魄, 肝藏魂
Le foie abrite les âmes spirituelles et le poumon les âmes corporelles

Rate et Poumon

脾和肺 pí hé fèi

Les systèmes méridiens poumon et rate sont associés dans un même méridien unitaire 太阴  tài yīn

土生金
La terre engendre le métal
肺主气 & 脾生气
Le poumon gouverne le souffle et la rate le produit
肺司呼吸 & 脾主运化
Le poumon gère la respiration et la rate régit le transport et la transformation
肺主宣降, 脾主升清
Le poumon régit la diffusion et la descente, la rate régit la montée du pur
肺主通调水道, 脾主运化
Le poumon régit la voie de l’eau, la rate régit le transport et transformation
 脾为生痰之源 & 肺为贮痰之器
La rate est la source de formation des mucosités et le poumon les stocke

Poumon et Rein

肺和腎 fèi hé shèn

金生水
Le métal engendre l’eau
肺肾同源
Poumon et rein ont la même source
肺司呼吸, 肾主纳气
Le poumon gère l’expiration et le rein gère l’inspiration
肺主行水, 肾主津液
Le poumon régit les mouvements de l’eau, le rein régit les liquides
肺为气之主, 肾为气之根
Le poumon est le maître du souffle, le rein est la source du souffle
肺主气 & 肾藏精
Le poumon gouverne le souffle et le rein stocke l’essence

Les six pervers

六淫 liù yín

燥易伤肺
La sécheresse blesse facilement le poumon
燥金之脏
Le métal est l’organe de la sécheresse

Les sept émotions

七情 qī qíng

悲优伤肺
La tristesse et l’inquiétude blessent le poumon
悲则气消
La tristesse fait dissiper le souffle
Les principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonLes principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz chez Guy Tredaniel Aperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz chez Guy TredanielLes 101 notions-clés de la médecine chinoise Broché de Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Trédaniel éditeurLes 101 notions-clés de la médecine chinoise Broché de Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Trédaniel éditeurZang Fu : Organes et entrailles en Médecine Traditionnelle Chinoise Broché de Jeremy Ross chez SatasZang Fu : Organes et entrailles en Médecine Traditionnelle Chinoise Broché de Jeremy Ross chez SatasAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz, Claude Larre et Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Tredaniel

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils