Souffles

氣 qì

Les souffles animent les formes (形, xíng), qu’ils informent et transforment, ils sont présents dans toutes les manifestations de la nature. Ils sont un élément fondamental dans la constitution de l’univers. Yin~yang, rythme et combinaison, ils sont capables de produire chaque chose par leurs mouvements et leurs transformations. Ils sont indispensables à la constitution de l’organisme et à l’entretien de son activité vitale.

Les esprits guident les souffles, le coeur souverain est garant de leur harmonie par sa propre harmonie.

天之在我者德也,地之在我者氣也,德流氣薄而生者也

黃帝內經 Huángdì nèijīng

Le ciel en moi c’est la vertu, le pouvoir d’être, la terre en moi c’est le souffle, le pouvoir d’être ruisselle, le souffle abonde, sourd de terre et c’est la vie
– Classique interne de l’empereur Jaune

Les différents souffles

Paysage de flux, Fabienne Verdier
Paysage de flux, Fabienne Verdier

En l’homme, les souffles ont deux origines: un souffle inné, l’essence du ciel antérieur, qui provient des parents, et un souffle acquis, ou essence du ciel postérieur, qui provient de l’essence subtile des aliments. Il faut y ajouter le souffle qui provient de l’air. Grâce à l’action de la rate et de l’estomac, le souffle qui provient des aliments et des boissons, se combine, dans la poitrine, à l’air des poumons pour former le souffle de synthèse et le souffle véritable, sous l’influence du cœur et des poumons. Le souffle de synthèse est en relation étroite avec les fonctions du cœur et des poumons, et avec la circulation du sang et des souffles dans le corps. Le souffle  défensif et le souffle nourricier sont les deux aspects du souffle véritable.

Les différents souffles du corps sont produits grâce à l’impulsion du souffle originel, qui est lui-même issu  du souffle inné et dépend du souffle acquis pour son développement.

Le mécanisme général de production des souffles est la synthèse des souffles extérieurs du ciel: de l’air, de la terre: les aliments et de l’homme. Le souffle originel transforme les souffles extérieurs apportés par la nature, et les individualise. Ce processus est le tronc commun à partir duquel les différentes sortes de souffles sont générés, avec des modes de production spécifiques à chacun d’entre eux.

先天之精 xiān tiān zhī jīng
l’essence du ciel antérieur
后天之精 hòu tiān zhī jīng
l’essence du ciel postérieur
清气 qīng
le souffle de l’air
水谷气 shuǐ gǔ
le souffle de l’eau et des céréales
元气 yuán
le souffle originel
宗气 zōng
le souffle de synthèse
真气 zhēn
le souffle véritable
卫气 wèi
le souffle  défensif
营气 yíng
le souffle nourricier

Les souffles et les organes

肺为气之主 fèi wéi zhī zhǔ
Le poumon est le maître des souffles
脾胃为气血生化之源 pí wèi wéi xuè shēng huà zhī yuán
La rate et l’estomac sont la source de l’engendrement des souffles et du sang
肾为生气之源 shèn wéi shēng zhī yuán
Le rein est la source de production des souffles
肾主纳气 shèn zhǔ nà
Le rein régit la réception du souffle
肝主疏泄 gān zhǔ shū xiè
Le foie régit le drainage et la dispersion

Les mouvements

Le mouvement, l’échange, la communication, la transformation des souffles naissent de deux tendances contraires:

  • une tendance yin qui suscite un souffle lourd, massif, dense, calme;
  • une tendance yang qui suscite un souffle léger, subtil, peu dense, dynamique.

C’est de cette interaction et de cette confrontation que l’on peut distinguer quatre mouvements: la montée (升 shēng),  la descente (降 jiàng), la sortie (出 chū) et l’entrée (入 rù).

Les fonctions

推动 tuī dòng
L’activation: le souffle stimule et impulse la croissance et le développement de l’organisme, l’activité physiologique des organes et des méridiens, la production et la circulation du sang, la production, la distribution et l’excrétion des liquides organiques.
温煦 wēn xǔ
La fonction thermique: le souffle réchauffe et vaporise, il maintient une température constante pour permettre les réactions physiologiques.
防御 fáng yù
La protection: le souffle défend la peau, résiste aux souffles pervers et les chasse de l’organisme.
固慑 gù shè
Le contrôle : le souffle permet la rétention et la régulation de tous les liquides organiques, maintient les organes à leur place
气化 huà
La transformation : le souffle favorise la production et la transformation des substances quintessenciées de l’organisme

病因

L’étiologie

邪气 xié
Les souffles pervers, morbides, pathogènes
百病皆生于气 bǎi bìng jiē shēng
Les cent maladies proviennent des souffles
邪之所凑, 其气必虚 xié zhī suǒ còu, qí bì xū
Pour que les perversités s’introduisent, le souffle doit être déficient
Les Grands Traités du Huainan zi de Huai-nan tzu, Claude Larre, Isabelle Robinet, Elisabeth Rochat de la Vallée au Cerf dans la collection : Patrimoines - OrientLes Grands Traités du Huainan zi de Huai-nan tzu, Claude Larre, Isabelle Robinet, Elisabeth Rochat de la Vallée au Cerf dans la collection : Patrimoines - Orient Nan Jing, classique des difficultés : Traduction et commentaires de Tuan Anh Tran chez You-FengNan Jing, classique des difficultés : Traduction et commentaires de Tuan Anh Tran chez You-FengDiététique énergétique & médecine chinoise : Notion d'aliment, éléments de physiologie chinoise et traitements préventifs des terrains. Aspects thérapeutiques de Jean-Marc Eyssalet, G Guillaume et Mach-Chieu chez DesirisDiététique énergétique & médecine chinoise : Notion d'aliment, éléments de physiologie chinoise et traitements préventifs des terrains. Aspects thérapeutiques de Jean-Marc Eyssalet, G Guillaume et Mach-Chieu chez DesirisDans l'océan des saveurs, l'intention du corps. Fonctions qualitatives et quantitatives des saveurs et des liquides, dans l'élaboration de l'organisme et la conscience du corps en médecine chinoise de Jean-Marc Eyssalet et Tian Meng chez Guy TredanielDans l'océan des saveurs, l'intention du corps. Fonctions qualitatives et quantitatives des saveurs et des liquides, dans l'élaboration de l'organisme et la conscience du corps en médecine chinoise de Jean-Marc Eyssalet et Tian Meng chez Guy TredanielComprendre la médecine chinoise. La toile sans tisserand de T.J. Kaptchuk chez SatasComprendre la médecine chinoise. La toile sans tisserand de T.J. Kaptchuk chez SatasLes principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonLes principes fondamentaux de la médecine chinoise de Giovanni Maciocia chez Elsevier MassonAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz, Claude Larre et Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy TredanielAperçus de médecine chinoise traditionnelle de Jean Schatz, Claude Larre et Elisabeth Rochat de La Vallée chez Guy Tredaniel

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils