Vaisseau de motilité du yang

陽蹺脈 yáng qiāo mài 

Le vaisseau de motilité du yang est l’un des huit vaisseaux extraordinaires.

Sémantique

阳 yáng
Yang,Soleil, éclairé, adret, masculin, positif
跷 qiāo
lever les pieds, se dresser sur la pointe des pieds pour mieux voir
脉 mài
veine, artère, pouls, nerf

Les vaisseaux de motilité équilibrent le tonus musculaire sur l’interne (隂 yīn) et sur l’externe (陽 yáng).

Yīn et yáng qiāo nourrissent les yeux et y transportent le 精 jīng, l’essence des reins.

Trajet

Gravure sur bois, illustrant le trajet du 陽蹺脈 yáng qiāo mài, tirée de l'étude illustrée des canaux (經脈圖考 jīng mài tú kǎo), publiée en 1878.

Il débute sur le bord latéral du talon, sous la malléole externe, au point Vaisseau de l’étirement, puis monte en arrière de la malléole externe, passe au bord postérieur du péroné et court le long de la face externe de cuisse puis en arrière de l’hypocondre, passe en arrière du creux axillaire, contourne l’épaule et monte le long du cou pour rejoindre le coin externe de la bouche avant d’arriver au canthus interne de là il se relie au Vaisseau de motilité du yin et au Méridien de la vessie avec lesquels il monte au sommet du crâne où il rencontre le Méridien de la vésicule biliaire, avec lui il rejoint le point Étang du vent, enfin il pénètre dans le cerveau par le point Palais du vent.

Points

Points de croisement

Points clé

  • Méridien de la vessie
    • Vaisseau d’étirement, 申脈 shēnmài

Points de désobstruction

  • Méridien de la vessie
    • Au-dessus de la cheville

Fonctions

  • Traite l’esprit.
  • Contrôle les chaînes neuromusculaire yang

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils