Catégorie : Taoïsme

Le taoïsme est un des trois piliers de la pensée chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme, et se fonde sur l’existence d’un principe à l’origine de toute chose, appelé « Tao ».
Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes et s’exprime par des pratiques qui influencèrent de façon significative tout l’Extrême-Orient. Il apporte entre autres une mystique quiétiste ; une éthique libertaire ; un sens des équilibres yin yang poursuivi par la médecine chinoise et le développement personnel ; un naturalisme visible dans la calligraphie et l’art.

Champ de cinabre

La tradition identifie trois centres d’énergie vitale majeurs, 三丹田 sān dān tián, qui produisent et coordonnent l’ensemble des fonctions vitales du corps et de l’esprit.

Théorie des cinq éléments

Les wǔxíng constituent un concept important de la cosmologie chinoise traditionnelle. Apparus sous les Royaumes Combattants (500-300 AEC), ont servi à construire un vaste système de classification et de correspondances qui, une fois unifié avec le système yin~yang et la notion de qì, a eu un impact considérable sur toute l’histoire de la pensée chinoise.

Théorie du yin~yang

Dans la philosophie chinoise, le yin et le yang sont deux catégories complémentaires, qui sont utilisées dans l’analyse de tous les phénomènes de la vie et du cosmos. Elle examine de façon analytique la nature générale d’un sujet précis tout en prenant en compte sa tendance au changement.

Trois passes

Les trois passes, ou trois barrières, situées dans le dos le long de la colonne vertébrale forment des lieux stratégiques de passage des souffles; ce sont des emplacements à travers lesquels le souffle peut avoir du mal à circuler et où il peut être entravé. Leur obstruction, empêche l’ascension du souffle et provoque des maladies.