Bronze Gui

Bronze Gui, tombe du marquis Yi de Zeng, Zhou orientaux, Royaumes combattants

Gui √©tait une sorte de contenant pour nourriture. Lorsqu’il √©tait utilis√© comme r√©cipient rituel, le nombre de Gui qu’une personne pouvait utiliser √©tait li√© √† son statut social. Les Gui √©taient souvent utilis√©s dans un groupe d’un nombre pair tandis qu’un autre type de r√©cipient rituel, Ding, √©tait utilis√© dans un groupe d’un nombre impair. Seul le souverain supr√™me de l’√©poque pouvait profiter du nombre maximum de vaisseaux utilis√©s ensemble, soit neuf Ding et huit Gui.

Ce Gui de forme arrondie est recouvert de motifs d√©coratifs. Il est install√© sur une base carr√©e qui est soutenue par quatre pieds droits. Sur le couvercle du Gui, il y a un bouton en forme de lotus √† cinq p√©tales. Autour du couvercle, trois boucles en forme de b√™te fixent le couvercle √† l’interface graphique. De chaque c√īt√© du Gui, il y a une poign√©e en forme de dragon. Cette Gui a √©t√© faite avec sept autres Gui et a √©t√© utilis√©e avec neuf Bronze Ding, sugg√©rant le statut supr√™me du propri√©taire de la tombe. Ils ont √©t√© mis en groupe dans la chambre du milieu de la tombe, comme s’ils √©taient encore pr√™ts √† √™tre utilis√©s par le marquis.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils