Nei yang gong

内養 功 nèi yǎng gōng

内 nèi
intérieur, dans, dedans, au sein de
養 yǎng
nourrir, entretenir, élever, se soigner
功 gōng
mérite, exploit, effet, services, effort, habilité

L’histoire de Nei Yang Gong remonte à la fin de la dynastie Ming et au début de la dynastie Qing (XVIle siècle). Cette méthode a été transmise à un seul héritier par génération jusqu’au docteur Liu Guizhen qui l’a enseigné au grand public depuis les années 50. Grâce au soutien du ministère de la santé, il a créé le Centre de recherche du Qi Gong médical de Beidaihe.

北戴河 Běidàihé

Très vite, le nèi yǎng gōng est devenu une des méthodes les plus importantes du qi gong médical. Il a formé les premiers médecins du qi gong en Chine : en 1959, il y avait déjà 64 hôpitaux dans 17 provinces qui ont appliqué cette méthode auprès de milliers de patients. Depuis les années 80, la méthode s’est considérablement développée grâce à Madame Liu Ya Fei, fille du docteur Liu Guizhen, et avec l’équipe de médecins du Centre de Beidaihe, ils ont poursuivi les recherches du nèi yǎng gōng sur différents thèmes comme le qi gong de la femme, le qi gong des cervicales, le qi gong pour les diabétiques, etc. Ils ont reçu de nombreux prix du Ministère de la Santé pour leurs recherches.

Aujourd’hui, la méthode est enseignée dans plus de 20 pays et de nombreux échanges internationaux sont réalisés chaque année avec le Centre de Beidaihe.

Structure de la méthode

L’ensemble des méthodes de Nei Yang Gong est structuré selon trois niveaux progressifs, chaque niveau est composé de pratiques dynamiques et de pratiques statiques:

Premier niveau

保健按摩法 bǎojiàn àn mó fǎ
Pratique dynamique: Auto-massages pour préserver la santé.
松静筑基法 sōng jìng zhù jī fǎ
Pratique statique: Construire une base solide de santé à travers l’état de calme et de relâchement
保健导引法 bǎojiàn dǎo yǐn fǎ
Pratique dynamique: Mouvements dynamiques pour renforcer la santé.

Deuxième niveau

吐纳停闭息调法 tǔ nà tíng bì xī tiáo fǎ
Pratique statique: Régulariser et rééquilibrer l’énergie à travers des respirations spécifiques.
易筋行气法 yì jīn xíng qì fǎ
Pratique dynamique: Première Méthode : Transformer les tendons et les muscles afin de favoriser la circulation de l’énergie.
行气延寿法 xíng qì yánshòu fǎ
Pratique dynamique: Deuxième Méthode : Faire circuler l’énergie afin de favoriser la longévité.
颈椎气功 jǐng zhuī qìgōng
Pratique dynamique: Deuxième Méthode : Faire circuler l’énergie afin de favoriser la longévité.
女子气功 nǚzǐ qìgōng
Méthode spécifique: Qi gong de la femme

Troisième niveau

灵性自动法 língxìng zìdòng fǎ
Pratique dynamique: Les mouvements spontanés en suivant l’expression de l’âme.
神气合一法 shénqì hé yī fǎ
Pratique statique: L’esprit et l’énergie se réunissent en UN.

Au niveau des mouvements corporels, une importance particulière est donnée à l’étirement, à la rotation et à l’extension de la colonne vertébrale, aux mouvements réguliers et harmonieux des quatre membres, au travail d’assouplissement des épaules, des hanches, de la région lombaire et de toutes les articulations. C’est donc une méthode excellente pour soigner des maladies comme la bronchite, les problèmes digestifs, l’asthme, la nervosité, l’hypertension, les douleurs des jambes et de la région lombaire, l’arthrose, la cervicalgie et la lombalgie. Son intérêt est son rôle préventif pour toutes ces maladies.

Aller à la barre d’outils