La forme en 13 postures

Les treize puissances du taijiquan consiste en un enchaĂźnement permettant le travail du souffle et des sensations indispensables Ă  la pratique du grand enchaĂźnement.

Les treize potentiels du tai-chi-chuan et les huit trigrammes du ba gua sur fond de nuages

捁侉拱 shí sān shì

Les caractĂšres 捁侉 shĂ­ sān reprĂ©sentent le nombre 13 ou l’adjectif numĂ©ral cardinal treize. Le caractĂšre 拱 shĂŹ, souvent rendu par posture, est en rĂ©alitĂ© un substantif qui signifie diversement : puissance, influence, pouvoir, tendance, configuration, situation, apparence, geste, attitude. Une dĂ©finition de la puissance est la facultĂ© de produire un effet, la capacitĂ©; la force ou le caractĂšre qui en rĂ©sulte.


Traduire le caractĂšre 拱 shĂŹ par posture implique quelque chose de figĂ©, un art mort ; traduit par puissance, pouvoir implique un art vivant.

Les treize puissances du taijiquan consiste donc en un enchaĂźnement permettant le travail du souffle et des sensations indispensables Ă  la pratique du grand enchaĂźnement. Selon la lĂ©gende, ces 13 mouvements auraient Ă©tĂ© crĂ©Ă©s par Zhang San Feng et sont un fonds commun Ă  toutes les Ă©coles de taijiquan et l’essentiel du taijiquan s’y trouve compilĂ©.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.