Les vingt mouvements essentiels

4 étudiants

Cet ensemble de 20 mouvements énergétiques constitue une méthode créée par Ke Wen pour acquérir les bases et la compréhension du travail énergétique. Les 20 mouvements essentiels du qi gong se divisent en quatre parties de 5 mouvements permettant une mise en mouvement et un ressenti de l’énergie dans toutes les parties du corps, et éveiller les 5 sens de l’énergie.

Vous pouvez pratiquer ces mouvements, tous ensemble, ou vous pouvez choisir telle ou telle partie selon l’objectif que vous recherchez. Si vous n’avez que peu de temps, ou un objectif précis, vous pouvez également choisir les exercices séparément. Le nombre de répétition est, selon votre ressenti et votre entraînement, en général 3 ou 6 fois pour chaque mouvement.

Éveiller les cinq sens de l’énergie

Monter, descendre, ouvrir, fermer, réunir

Ces cinq premiers exercices des vingt mouvements essentiels permettent de faire circuler l’énergie globalement dans le corps, et de sentir les principaux mouvements énergétiques.

 

 

 

Le ciel

La tête, le cou, les épaules, les membres supérieurs

 

 

 

Le travail de cette partie des vingt mouvements essentiels, souvent le siège de tensions et de stress, développe la fluidité et la détente et agit sur les blocages de cette région.

La tête, le cou, les épaules, les membres supérieurs sont les parties les plus mobiles du corps. Elles permettent la relation de l’être humain avec le monde qui l’environne:

  • par les organes des sens vue, ouïe, odorat, goût, toucher avec les mains, qui sont les portes de nos perceptions extérieures;
  • par la préhension : la main, qui peut saisir et sert à la plupart des activités de la vie.

La tête et les membres supérieurs sont alimentés par l’énergie  隂 yīn qui monte devant le corps, et reçoivent par le haut: l’extrémité des doigts, le sommet de la tête, l’énergie 陽 yáng. C’est la partie la plus yáng du corps.

Dans les mouvements, on cherche à libérer le passage du yīn, pour que celui-ci puisse correctement monter vers la tête et vers les bras. Pour libérer le passage du yīn, sentez toute la région devant l’épaule, la région pectorale, depuis le sternum jusqu’à l’épaule, la zone autour de la clavicule (en dessous et en dessus). Toutes ces zones doivent être souples, libres pour que le yīn puisse monter et qu’ainsi il ne s’accumule pas dans le corps, ce qui peut engendrer des douleurs d’épaule, de poitrine, les jambes lourdes…

Le yáng, qui descend de l’extrémité des doigts, passe en arrière du bras, de l’épaule, avant de remonter dans le cou. Les méridiens yáng, plus superficiels, sont plus sensibles aux attaques de l’énergie extérieure (froid, courant d’air…). Aussi, vérifiez bien, en massant légèrement et au besoin en réchauffant les muscles, que les zones yáng ne sont pas douloureuses et contractées. C’est surtout au niveau du cou (trapèzes), dans la nuque, derrière l’épaule, entre l’omoplate et le rachis, que l’on trouve les contractures douloureuses qui bloquent l’énergie.
Pensez à vérifier ces zones yīn et yáng, souvent encombrées, douloureuses. Elles sont très sollicités par les mouvements très ample, par leur rôle dans le maintien de la tête: toute la journée, les muscles du cou travaillent, leur exposition aux variations de température, au vent… Pour toutes ces raisons, les mouvements, les petits massages pour décontracter et faire circuler sont utiles et efficaces pour prévenir douleurs et blocages.

Quand les mouvements sont libres, que l’énergie circule bien, essayez de travailler le haut du corps en pensant à la légèreté, à la fluidité, à l’expression des mouvements en relation avec le ciel, à l’air qui nous entoure. Dans le travail du qi gong, la position des mains, doigts et poignets, le port de la tête, l’expression du regard, reflètent l’énergie et la vitalité du corps. Pensez qu’aux extrémités des doigts finissent les méridiens yīn et commencent les méridiens yáng. Essayez toujours d’insister sur les mouvements amples des doigts, des poignets, pour bien étirer les méridiens, pour mieux faire circuler l’énergie.

Pour travailler cette partie, il faut bien placer la tête, en rentrant le menton pour que la porte céleste : le point Cent réunions, se tourne vers le ciel. On appelle cette position : 虛領頂勁 xū lǐng dǐng jìn. On peut sentir qu’une force interne (勁 jìn) pousse le sommet de la tête vers le haut. Cela permet de bien stabiliser l’axe de notre corps, bien droit. Dans cette partie des membres supérieurs, la racine de l’énergie est dans les épaules et elle va circuler jusqu’aux extrémités des doigts.

 

 

L’homme

Le tronc, la colonne vertébrale et le bassin

Ces mouvements des vingt mouvements essentiels  s’orientent pour renforcer l’énergie vitale, relier le haut et le bas du corps, harmoniser les organes et trouver le bon placement du bassin.

La terre

Les hanches et les membres inférieurs

 

 

Les exercices de cette partie des vingt mouvements essentiels renforcent l’enracinement du corps, et sa stabilité, la force des jambes qui sont la racine de l’énergie du corps.

Le bassin est à la fois le socle sur lequel vient s’articuler la colonne vertébrale, et une importante réserve d’énergie et de sang du corps, d’où son nom de bassin. Ainsi, sa mobilité, sa souplesse, sont essentielles pour transmettre tant les forces mécaniques, par les articulations et les muscles, que les énergies en haut et en bas par les méridiens et faire circuler le sang, surtout le sang veineux qui remonte des jambes. La région lombaire et la loge rénale (siège de l’énergie originelle de Porte du destin sont à la fois le moteur et le réceptacle de l’énergie recueillie par le mouvement.

D’après la médecine chinoise, énergie et sang sont intimement liés :

  • l’énergie gouverne le sang le sang est la mère de l’énergie,
  • si l’énergie circule, le sang circule,
  • si l’énergie est bloquée, le sang est immobilisé.

D’où l’intérêt de nourrir l’énergie du bassin, l’assouplir afin de mettre en mouvement l’énergie et le sang, et que les éléments mécaniques qui soutiennent le corps soient bien nourris et bien drainés: bassin, vertèbres lombaires, sacrum, hanches, …

On vieillit par les jambes.

Proverbe chinois

Posture de xinjia yilu, Chen Xiaoxing
Posture de xinjia yilu, Chen Xiaoxing

Les membres inférieurs sont le soutien du corps et la racine de l’énergie. C’est la partie du corps qui travaille le plus lors des pratiques du qi gong et du tai chi chuan.

Etre bien enraciné c’est avoir confiance en soi.

Proverbe chinois

C’est un point fort du travail du qi gong, de développer cette notion de racine, de stabilité, d’être ancré dans la terre et nourri par elle.

Pour que l’arbre aille très haut dans le ciel, il faut aussi que ses racines aillent profondément dans la terre .

Proverbe chinois

La terre nourrit tout ce qui existe. Ainsi, en développant nos racines, nous développons notre relation positive avec la terre nourricière et ainsi nous arrivons toujours à nous adapter aux situations de l’existence et à mieux maîtriser nos émotions.

En pratique, ce travail des jambes va chercher à les renforcer pour augmenter la stabilité, à les assouplir pour que tout circule et fonctionne bien, en maîtrisant le transfert du poids entre les jambes, du vide au plein, vous harmoniserez tout l’équilibre du corps.

 

 

Formateur

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Gratuit

Comments 7

  1. Catherine Raynaud
    Super la description des cinq premiers mouvements…
    J’attends avec impatience la partie ciel et la partie terre…!!!
    Car c’est pour moi un complément indispensable aux vidéos…
  2. Valerie Coffi
    Oui oui, moi aussi j’attends la suite avec impatience ! 🙂
    Merci pour ces 5 premiers mouvements !
    A bientôt !
  3. Anne Depauw
    Très belle présentation ! Pour ma part, j’ai eu besoin d’imprimer (empreinte énergétique par rapport à la connexion internet ?)
    Les textes amènent un réel support pour une compréhension globale dans la philosophie taoïste.
  4. Anne Depauw
    Où puis-je trouver des notes sur la posture de l’arbre ? Je ne suis pas encore trop familière avec le site qui regorge, soi-dit en passant, d’informations intéressantes et enrichissantes. Merci !
  5. Dominique Clergue
    Tu trouveras les notes sur la posture de l’arbre sur le forum concerné:
    Séminaire des 10 et 11 novembre 2018
  6. Catherine Dubisson
    Vidéo d’isabelle Lepachelet sur le bord de mer sur les 5 sens de l’énergie
    ….vous êtes au top 🙂
    je vous aime
    Cat
  7. Christian Pourcel
    Magnifique vidéo sur les 5 sens de l’énergie.
    Merci Isa et Domi

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils