Tiandi

Dans la forêt des rêves bleus

For a long time they looked at the river beneath them, saying nothing, and the river said nothing too, for it felt very quiet and peaceful on this summer afternoon.

Alan Alexander Milne in Winnie-The-Pooh

Pendant longtemps, ils ont regardé la rivière en dessous d’eux, sans rien dire, et la rivière n’a rien dit aussi, car c’était très calme et paisible cet après-midi d’été.

La perfection achevée semble imparfaite. Et pourtant elle rayonne sans fin. La plénitude parfaite paraît vide. Et pourtant elle est intarissable. Elle donne sans jamais s’épuiser. Une franchise extrême semble fausse. Une habileté extrême entrave le geste. Une éloquence extrême ne persuade personne. Le mouvement triomphe du froid, et c’est l’immobilité qui triomphe de l’ardeur. C’est dans le calme et la sérénité que réside le bonheur, car la quiétude et l’immobilité règlent le monde. Ainsi est-il.

Chapitre 45 du Tao Tö King dans une traduction de Conradin von Lauer

Aller à la barre d’outils