Share This Post

Le squelette osseux

Squelette humain, cage thoracique

Le squelette osseux humain compte 206 os constants et un nombre d’os surnuméraires variable d’un individu à l’autre.

Le squelette assure un double rôle de charpente du corps vivant et de protection des organes essentiels :

  1. muscles et ligaments se fixent sur les pièces osseuses, délimitant des espaces dans lesquels cheminent ou se placent des éléments anatomiques et/ou des organes;
  2. le crâne et la colonne vertébrale protègent le système nerveux central, la cage thoracique protège le cœur et les poumons et le bassin protège les organes de la reproduction.

Le squelette osseux est organisé autour d’un axe vertical : la colonne vertébrale. Les ceintures pelvienne et scapulaire lient les quatre membres au tronc.

  • On appelle le squelette axial l’ensemble constitué des os de la tête et du cou, de la colonne vertébrale et du squelette de la cage thoracique.
  • Par opposition, on appelle l’ensemble représenté par le squelette osseux des quatre membres : le squelette appendiculaire.

Architecture osseuse

  • Le squelette de la tête est constitué des os du crâne (os frontal en avant, os occipital en arrière, os pariétaux (n = 2) latéralement, os temporaux (n = 2) latéralement en avant des précédents, sphénoïde à la base du crâne et ethmoïde entre les orbites) et des os de la face (os lacrymaux (n = 2), os zygomatiques (n = 2), os palatins (n = 2), os nasaux (n = 2), cornets nasaux inférieurs (n = 2), vomer, os maxillaires (n = 2) qui forment la partie supérieure fixe de la mâchoire et mandibule qui en constitue la partie inférieure mobile).
  • La colonne vertébrale est constituée des vertèbres cervicales (n = 7), thoraciques (n = 12) et lombaires (n = 5), du sacrum et du coccyx.
  • Le squelette du cou est constitué des vertèbres cervicales (n = 7) et de l’os hyoïde (situé au-dessus du larynx, à la partie supéro-antérieure du cou).
  • Le squelette thoracique est constitué des côtes (n = 12), des cartilages costaux et du sternum.
  • Le squelette du membre supérieur est constitué (du proximal au distal) des os de la ceinture scapulaire (scapula et clavicule), de l’humérus, des os de l’avant-bras (radius et ulna), des os du poignet (scaphoïde, lunatum, triquetrum, pisiforme, trapèze, trapézoïde, capitatum et hamatum) et des os de la main (métacarpes) et des doigts (phalanges).
  • Le squelette du membre inférieur est constitué (du proximal au distal) des os de la ceinture pelvienne (os coxaux, sacrum et coccyx), du fémur, de la patella, des os de jambe (tibia et fibula), des os du pied (talus, calcanéus, cuboïde, naviculaire, cunéiformes, métatarses) et des orteils (phalanges).

Typologie osseuse

Les os du squelette humain sont caractérisés par leur forme.

Il en existe trois types :

  • les os longs, dont un des axes dimensionnels est très supérieur aux deux autres. Ils sont constitués de deux extrémités (appelées épiphyses) et d’une partie intermédiaire appelée corps ou diaphyse (par exemple la clavicule et le fémur);
  • les os courts, dont les trois axes dimensionnels sont quasiment équivalents. Ils ont souvent des formes cubiques ou trapézoïdales (par exemple le calcanéus);
  • les os plats, dont un des trois axes dimensionnels est très inférieur aux deux autres (par exemple la scapula).

Morphologie osseuse

Le plus souvent, la surface des os n’est pas plane. Elle est façonnée par des saillies et des dépressions correspondant à des zones de contraintes en traction (saillies) ou en compression (dépressions).

Saillies osseuses

Elles désignent tous les volumes osseux proéminents à la surface de l’os. On différencie les saillies non articulaires, qui correspondent le plus souvent à des zones d’insertion musculaire ou ligamentaire, et les saillies articulaires (têtes ou condyles). Selon leur forme et leur dimension, les saillies osseuses non articulaires sont différenciées en processus, tubérosité, tubercule, épine, crête, éminence et protubérance.

Dépressions osseuses

Elles désignent toutes les cavités et les reliefs en creux à la surface de l’os. On différencie les dépressions non articulaires qui correspondent à l’empreinte d’une structure anatomique (organes, insertions musculaires, passage d’un nerf, d’une artère, d’un tendon), et les dépressions articulaires avec les saillies articulaires. Selon leur forme, leur dimension et leur localisation, les dépressions osseuses non articulaires sont différenciées en cavités (fosses, sillons, incisures). Les incisures sont des dépressions situées sur les bords des os.

Foramens

En anatomie, on désigne un « trou » par le terme foramen. On en trouve à la surface des os pour laisser le passage des nerfs et/ou des vaisseaux sanguins.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie