Share This Post

Les termes anatomiques

Illustration des termes anatomiques

Une première clef de l’anatomie consiste à penser que l’on est en soi un authentique sujet d’étude de la morphologie humaine. Certains reliefs de notre squelette ou de nos muscles sont visibles et/ou palpables. Néanmoins ce qui n’est pas accessible en surface peut s’y projeter, et la vraie difficulté sera de situer en profondeur les différentes structures.
L’orientation du corps doit pouvoir être définie et applicable à tous les vertébrés. La notion de haut et de bas n’est qu’un repère par rapport au sol, l’avant et l’arrière font référence au mouvement d’avancer ou de reculer. Lorsque l’on dit crânial, c’est toujours en direction de la tête, que le sujet soit debout, couché, où qu’il soit quadrupède. Le terme caudal signifie vers la queue et donc à l’opposé de crânial. La latéralité exprime que l’on s’éloigne du corps quelle que soit sa position. Une localisation ventrale est sans ambiguïté vers le ventre et dorsale vers le dos.

Position de référence

La position anatomique de référence est la position du corps humain à partir de laquelle toutes les descriptions anatomiques sont faites :

  • le sujet est en position debout;
  • le regard est droit et à l’horizontale;
  • les membres supérieurs sont pendants le long du corps;
  • les paumes des mains sont tournées vers l’avant;
  • les pieds sont joints par les talons, les pointes légèrement écartées.

La position de référence est invariante quelle que soit la position du sujet (debout, assis, couché, etc.). Une structure située en avant d’une autre en position debout ne devient pas supérieure en position couchée sur le dos, elle reste en avant.

Axes anatomiques

Un axe est une ligne imaginaire servant de référence.
L’anatomie descriptive utilise trois axes essentiels.

Axe médian du corps

C’est la droite verticale abaissée du sommet du crâne (vertex) du sujet vivant en position anatomique de référence.
Il correspond à la ligne de gravité. Il passe par le centre de la première vertèbre cervicale, le centre de la première vertèbre lombaire, le centre de gravité en avant du sacrum et se projette en avant des chevilles.

Axe de la main

C’est la droite longitudinale de l’avant-bras et de la main passant par le troisième doigt.

Axe du pied

C’est la droite longitudinale du pied passant par le deuxième orteil.

Plans anatomiques

Les plans anatomiques constituent le système de référence en anatomie, permettant de préciser la localisation d’une structure et de décrire les mouvements du corps humain. Nous verrons dans les chapitres suivants les descriptions détaillées des mouvements élémentaires s’effectuant dans un seul plan et celles des mouvements combinés dans plusieurs plans.
Chaque plan anatomique est une surface imaginaire bidimensionnelle qui divise le corps humain en deux parties.
Il en existe trois grands types qui correspondent aux trois plans de l’espace, tous perpendiculaires les uns par rapport aux autres.

Plans sagittaux

Ce sont tous les plans verticaux orientés d’avant en arrière qui divisent le corps en deux parties latérales, une droite et une gauche.
Celui qui passe par l’axe médian du corps est appelé le plan sagittal médian. Tous les autres sont appelés plans sagittaux paramédians.
C’est dans ces plans que sont le plus souvent étudiées les activités de marche, de course, d’accroupissement et de saut.

Plans frontaux

Ce sont tous les plans verticaux perpendiculaires aux plans sagittaux qui divisent le corps en deux parties, une antérieure et une postérieure.
Celui qui passe par l’axe médian du corps est appelé le plan coronal.
C’est dans ces plans que sont étudiés notamment l’équilibre du bassin dans la marche ou la course, les boiteries à la marche et les troubles de l’équilibre dynamique.

Illustration de la  position anatomique de référence

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie