Share This Post

Le singe inquiet bondit en avant

Un singe saute à travers les arbres dans un étang de la ville indienne d'Allahabad

Première marche du singe

La marche

  • Départ : debout, pieds joints, bras le long du corps, ouvrir le vaisseau de ceinture.
  • Écarter la pointe des pieds, fléchir sur les genoux et monter les mains, comme dans la première posture, la Porte du destin bien ouverte.
  • Le singe fait mine de se dissimuler derrière ses pattes avant, épie du regard et tourne la tête à droite et à gauche, une main plus haute que l’autre, alternativement.
  • Puis faire un bond avec la jambe gauche, et la droite vient se placer derrière la cheville gauche, l’avant-pied posé au sol – dans la région des Sources jaillissantes.
  • Rester un instant dans cette position tout en respirant très fort, respiration inversée comprimée. Le cri du singe peut sortir spontanément.
  • Bondir ensuite vers l’avant sur la jambe droite, c’est la gauche qui se place derrière.
  • À chaque bond, les bras bougent lestement, simulant l’action de voler quelque chose à quelqu’un, comme une banane ou un chapeau.
  • Après un nombre de pas symétriques, ramener le pied gauche près du pied droit et fermer le vaisseau de ceinture.

La concentration

  • La concentration se place sur la Porte du destin et sur l’activation des reins par la respiration inversée comprimée.

Le cri

  • Le cri du singe peut sortir spontanément

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie