Share This Post

Le serpent darde sa langue

Le serpent darde sa langue

Première marche du serpent

La marche

  • Départ : debout, bras le long du corps, ouvrir le vaisseau de ceinture.
  • Expirer et ouvrir la pointe du pied gauche et fléchir sur cette jambe tout en ouvrant les deux bras en ondulant, comme pour écarter deux rideaux. Tout en avançant le pied droit en faisant un demi-cercle vers l’intérieur, en rasant le sol et en fléchissant le plus possible sur la jambe gauche, se baisser, ramener jusqu’à se croiser les deux bras comme pour s’enrouler, puis en inspirant, se redresser sur la jambe gauche, tandis que la jambe droite, en avant, prend à peine appui sur le sol avec la pointe du pied. Dérouler les bras comme un serpent, le bras droit, c’est la tête, la paume de la main prend la forme de la tête d’un serpent à hauteur du troisième oeil, la main gauche simule la queue roulée sous le bras droit.
  • Pendant que le corps se déplie, la colonne vertébrale ondule, simulant l’attaque du serpent qui darde sa langue.
  • Expirer, écarter les bras, ouvrir la pointe du pied droit qui fléchit à son tour et continuer du côté droit, symétriquement au côté gauche.
  • Après un certain nombre de pas symétriques, ramener le pied gauche à la hauteur du pied droit, tout en refermant le vaisseau de ceinture, ramener les mains  au champ de cinabre inférieur.

La concentration

  • Le serpent se tasse vers le sol, menaçant en expirant, puis en inspirant, on se redresse en même temps qu’on fait onduler la colonne vertébrale.
  • Au début de l’inspiration, la concentration se situe à la pointe du coccyx, puis à la fin de l’inspiration, la concentration est au troisième œil, ayant parcouru toute la colonne vertébrale.
  • Cette concentration, associée à l’ondulation favorise la montée de l’énergie vitale  jīng et sa transformation en  shén, en “conscience absolue”.
  • Concentration successivement au champ de cinabre supérieur. sur l’axe vertébral, le palais du labeur externe, les auriculaires et le palais du labeur, le regard est vacant et panoramique.

Le cri

  • L’exercice s’achève facultativement par le sifflement du Serpent – Si

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie