Share This Post

Les serres de l’aigle

Aigle, une peinture de River Han

爪鷹式 zhǎo yīng shì

Les serres de l’aigle est le douzième mouvement du Classique de la purification des moelles.

  1. Faites un grand pas sur le côté et répétez la séquence d’ouverture du commencement, étape 1 à 4.
  2. Inspirez et mettez les points au niveau de votre poitrine.
  3. Expirez en frappant rapidement d’un coup court du poing gauche vers le côté.
  4. Frappez immédiatement de toute la longueur sur le côté en continuant la même expiration.
  5. Ramenez le poing à la taille et inspirez.
  6. Expirez et projetez le bras droit vers l’avant avec les doigts en forme de serres. Étendez rapidement le bras gauche sur le côté et relâchez les doigts en alternant rapidement. Faites huit contractions en utilisant vos muscles abdominaux pour faire des expirations rapides avec chaque mouvement de serres.
  7. Répétez du côté opposé. Répétez chaque fois de chaque cote.
  8. Pour finir, répétez l’étape 7 de Caresser le ballon dans la posture du cheval.

Aigle attaquant un singe, 1885, Kawanabe Kyōsai

Dans cet ensemble de quatre grands tableaux, dépeignant l’esprit féroce des aigles chassant ou protégeant leurs petits, l’artiste Kyōsai a distillé l’âme de la nation japonaise, à l’aube de son occidentalisation et s’essayant comme une puissance internationale. En plus de leur présence royale, ces rapaces représentaient une qualité nécessaire, être impitoyable, pendant cette période turbulente. Déterminé à briser le moule de la peinture à l’encre traditionnelle est-asiatique, Kyōsai exagérait la vigueur de ses sujets avec des coups de pinceau longs et courts et des contrastes de lumière et d’obscurité. Kyōsai a recherché un degré de réalisme, voire un naturalisme brutal, qui témoigne de son abandon définitif de l’esthétique classique de l’école de Kano.

Souvent appelé la dernière étincelle de l’école de Kano, Kyōsai est l’un des premiers artistes japonais à avoir été introduit dans le monde occidental. Prodige qui a commencé à peindre à l’âge de sept ans, le prolifique Kyōsai a fondé son art sur la base de sa formation initiale aux techniques de peinture à l’ukiyo-e et à l’école de Kano; plus tard, il intègre dans son travail des styles antithétiques tels que le réalisme Rinpa et Maruyama-Shijō.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.