Share This Post

La chaine musculaire antéro-médiane

Illustrations de la chaîne antéro-médiane AM

Pour se faire une idée de la chaîne antéro-médiane (AM) prenons l’exemple d’un bébé enroulé en position fœtale, orienté vers soi.

Chaîne fondamentale de l’axe vertical elle est dite posturale par son rôle de soutien et son travail en synergie avec la chaîne PM et PA-AP. C’est la chaîne du stress et du secteur émotif. Elle est synonyme d’ancrage et de racine.

La chaîne AM résulte de l’activité préférentielle des muscles de la chaîne antéro-médiane, qui freine la chute en arrière du corps en lui donnant une attitude enroulée. Cette posture naît du déséquilibre vers l’arrière amorcé à partir des genoux.

La chaîne AM est associée à l’affectivité, au besoin d’être aimé, à la recherche d’harmonie et de cohésion.
Avec un comportement tourné vers le passé, elle renvoie à une personnalité plutôt « statique », ayant besoin d’ancrage, de base, d’appuis. Volontiers le dos au mur, le type AM attend passivement, regarde le temps qui passe et se souvient du temps révolu. Il fonctionne préférentiellement avec son système sensoriel, affectif et digestif.

Composition

On retrouve principalement à la face antérieure du tronc, elle fait le lien entre la symphyse mentonnière et la symphyse pubienne. Elle prend son origine au niveau de la mandibule, elle est aussi appelée chaîne linguale.

La partie principale comporte les muscles de la tète et du tronc, de haut en bas :

  • Orbiculaire des lèvres
  • Digastriques
  • Partie antérieure du sterno-cleïdo-mastoïdien
  • Scalène antérieur
  • Sous-clavier
  • Sternal
  • Intercostaux moyens
  • Grand pectoral partie moyenne et inférieure
  • Grand Droit
  • Muscle du périnée

Les chaines secondaires comprennent les membres, de haut en bas :

  • Le membre supérieur :
    • Par le grand pectoral, la chaine principale du tronc est connectée à la chaine des membres supérieurs.
    • Deltoïde antérieur (Chaine antéro-médiane et antéro-latérale).
    • Brachial antérieur.
    • Faisceau profond du court supinateur.
    • Court abducteur du pouce et long abducteur du pouce.
  • Le membre inférieur :
    • La connexion à la chaine principale ce fait par le muscle pyramidal.
    • Adducteurs de la hanche et droit interne (muscle gracile)
    • Gastrocnémien faisceau interne (Jumeau interne).
    • Adducteur du premier orteil

Résidence et fief

La résidence de AM est au bassin

AM synonyme de base, de racines, et qui est parfaitement illustrée par la grossesse, installe tout naturellement sa résidence au bassin où elle est d’ailleurs Ires présente anatomiquement avec le périnée.

Le fief de AM est au thorax

Les grands droits de l’abdomen représentants de l’AM ont pour mission de contrôler la verticalité du sternum afin de garder D8 en sommet de cyphose. Celte action est plus marquée à droite.

Elle doit contrôler la PM qui, si on la laissait faire, aurait tendance à horizontaliser le sternum et à effacer la typhose dorsale physiologique.

AM doit également pouvoir s’installer dans les genoux qu’elle déverrouille pour assurer l’ancrage au sol que l’on retrouve dans de nombreuses techniques corporelles.

Étirements

Étirement en X

Eloignez chaque membre du nombril sur l’inspiration, d’abord isolément, puis deux par deux en diagonale, puis tous ensemble ; les fesses sont relâchées, le pouce bien écarté.

Exercice isométrique

  • Les genoux serrent les poings : action sur les muscles adducteurs  (AM).
  • Les mains empêchent les muscles de s’écarter : action sur les muscles abducteurs (PL).

Étirement du grand pectoral

Les genoux montés sur le ventre descendent sur le côté, sans se décaler, poussez le genou droit, la main gauche peut venir percuter le grand pectoral droit ou travailler la peau.

Etirement des adducteurs

  • les cuisses reposent sur des coussins
  • portez les genoux en dedans plusieurs fois
  • laissez faire le poids de jambes
  • sur l’inspiration, soulevez légèrement les jambes puis relâchez sur l’expir (plusieurs fois )
  • baissez la hauteur des coussins progressivement

Compléments

La tête guide le mouvement pour remonter, les gras poussent dans le sol.

Pour se relever :

  • prendre appui sur les avant bras,
  • pousser le pubis vers le plafond,
  • le dos reste relaché.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie