Share This Post

La chaine musculaire postéro médiane

Illustration de la chaine musculaire postéro médiane PM

Alors que les structures comportementales susceptibles de déterminer une dominance dans les chaînes antéro-médianes sont en rapport avec la Sphère affective et la notion d’enracinement dans la matière, celles susceptibles de déterminer une dominance dans les chaînes postérieures et médians le sont avec un besoin de découverte du monde hors de soi

Godelieve Denys-Struyf

L’avidité de comprendre, de savoir et de maîtriser, qui caractérise une dominance dans les chaînes postérieures et médians, peut conduire à l’agitation physique et mentale. Ce besoin d’aller toujours de l’avant et l’instabilité qui peut en découler, se marquent alors dans le corps par une propulsion antérieure du tronc.

Ces chaînes postéro-médianes sont très impliquées dans la station debout dont elles partagent la responsabilité avec les chaînes antéro-médianes et postéro-antérieures, ce qui nécessite une parfaite complémentarité entre ces chaînes. Celle-ci n’est possible que dans un judicieux partage de territoire, sous peine de se transformer en compétition, induisant des jeux complexes d’actions-réactions qui sont ici précisés, dans leurs formes les plus fréquentes.

L’analogie entre ces chaînes postéro-médianes, l’élément «eau» et la loge énergétique du rein et de la vessie, décrits dans la médecine traditionnelle chinoise, permet d’élargir la vision globale. La couleur correspondant à cette loge énergétique va du gris au noir.

Composition

La partie principale comporte les muscles de la tète et du tronc, de haut en bas :

  • Structures musculo-aponévrotiques tendues de l’occiput à la région orbitaire.
  • Semi-épineux, longissimus de la tête.
  • Longissimus thoracique et lombaire, iliocostaux thoraciques et lombaires.
  • Epi-épineux. (multifides, semi-épineux thoraciques)

Au niveau du membre supérieur :

  • la chaine principale se prolonge vers le membre supérieur par la portion vertébral du grand dorsal et le trapèze inférieur.
  • Infra-épineux et petit rond.
  • Deltoïde postérieur.
  • Triceps brachial (longue portion) et expansion aponévrotique sur l’épitrochlée.
  • Fléchisseurs des doigts. –
  • Rond et carré pronateur.

Au niveau du membre inférieur :

  • Par l’aponévrose lombaire et les ligaments grand et petit sacro-épineux, la chaine du tronc passe par le muscle grand fessier pour atteindre le membre inférieur.
  • Semi-tendineux et Semi-membraneux (ischio-jambiers internes).
  • Soléaire et fléchisseurs des orteils.
  • Court fléchisseur des orteils, carré plantaire et aponévrose plantaire.

Étirements

Étirements des ischio-jambiers

  • Un petit coussin sous la fesse si nécessaire, reculer l’ischion,
  • puis marcher avec les mains de part et d’autre de la jambe allongée pour trouver la position.
  • Alterner l’étirement avec des extensions du dos : le sommet de la tête s’élève en diagonale, entraînant tout te dos.
  • La main tire les orteils et le pied est en extension,
  • l’ichion recule

Pour terminer

  • Regarder les pieds,
  • marcher tranquillement, le plus loin possible en arrière,
  • puis le plus loin possible en avant (lâcher le regard dès que la nuque tend à se casser)
  • Dérouler tout le pied à chaque pas
  • Remonter doucement à la verticale, en fléchissant les genoux_

Étirements des fléchisseurs des doigts

Etirement global de PM

  • La tête est lourde sur les genoux reculer en marchant avec les ischions, la tête accompagne les genoux.
  • Variante : les mains saisissent les pieds
  • Variante : les mains saisissent les pieds avec les mains retournées
  • La tête s’enroule, le regard vise le nombril, puis les ischions montent, le poids peut se porter en avant sur les mains
  • A l’expiration le pied enfonce le sol, la jambe se tend.
  • Variante en même temps, le talon se porte en dehors et le 5° orteil s’écarte



Pour terminer, regarder les pieds marcher tranquillement, le plus loin possible en arrière, puis le plus loin possible en avant (lâcher le regard dès que la nuque tend à se caser) Dérouler tout le pied à chaque pas Remonter doucement à la verticale, en fléchissant les genoux_

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.