Share This Post

Pousser la montagne Hua

Le ciel et la terre communiquent, Isabelle Lepachelet

Ce cinquième mouvement des vingt mouvements essentiels renforce l’enracinement au sol et la force des jambes.

Il tonifie la région lombaire et les reins. Il fait circuler l’énergie  yīn et yáng des bras en assouplissant les poignets. Il met en mouvement la force interne, et la relie des pieds jusqu’aux mains.

Description du mouvement

Position de départ

Debout, pieds parallèles écartés de la largeur des épaules, jambes tendues. Les bras sont le long du corps.

Inspiration

Soulevez lentement les bras en avant, jusqu’à l’horizontale. Relâchez les poignets, les mains et les épaules. Amenez les mains vers les épaules, en relâchant les coudes qui tombent vers le bas. Le dos reste bien droit. Les paumes des mains sont tournées vers l’avant.

Expiration

Poussez lentement les mains vers l’avant comme pour pousser quelque chose devant vous. Les poignets se relèvent progressivement et les doigts restent orientés vers le ciel. Ne tendez pas complètement les coudes. Fléchissez légèrement les genoux au fur et à mesure que vous poussez vos mains en avant.

Pendant l’expiration, sentez l’énergie emplir la région lombaire.
A l’inspiration suivante redressez lentement le corps en ramenant les mains vers les épaules et continuez le mouvement suivant.

Répétez ce mouvement entre 3 et 9 fois.

Précautions

En poussant les mains vers l’avant, la force est,autant dans les jambes, dans le bas du dos et dans les mains qui poussent. Le corps ne se penche ni en avant, ni en arrière.

Intention

À l’inspiration, en ramenant les mains, vous rassemblez l’énergie dans le corps.

L’expiration conduit l’énergie dans les mains jusqu’au bout des doigts. La poussée des mains devant le corps représente la force intérieure qui traverse les bras jusqu’aux mains pour pousser une montagne.

Cette force interne (勁 jìn) vient de l’enracinement des jambes.

À propos des poignets

A l’expiration, quand vous relevez vos poignets, la tension stimule le passage énergétique au niveau des méridiens yīn.

À l’inspiration, relâchez les doigts et les poignets et ramenez à la position de départ l’ensemble du membre supérieur suivant le principe de pratique énergétique chinoise :

Lâchez les épaules, faire tomber les coudes et suspendre les poignets.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie