Share This Post

Dessiner le soleil et la lune

La Terre, Les 20 mouvements essentiels
Ce dix septième mouvement des vingt mouvements essentiels  assouplit le bassin, la colonne et harmonise les mouvements des épaules et des hanches, avec les quatre membres. Il répartit l’énergie du bassin vers les membres.
Il développe deux postures importantes dans le qi gong :
弓步 gōng bù
La position de l’arc
虛步xū bù
La position du vide

Il libère le vaisseau de ceinture, harmonise le haut et le bas du corps et renforce les jambes.

Description du mouvement

  • Mouvement vers la gauche :
    • Soulevez les bras en avant au niveau de l’estomac, les épaules relâchées, puis « asseyez-vous » dans le bassin en pliant légèrement les genoux, bassin relâché.
    • Les mains descendent en appuyant vers le sol, jusqu’au niveau du bassin.
    • Déplacez le poids du corps sur le pied droit et tournez le bassin obliquement à 45° vers la gauche.
    • Soulevez le talon du pied gauche en enracinant bien le bassin sur le côté droit.
    • Avancez le pied gauche obliquement vers l’avant et la gauche, dans l’axe du corps.
    • Posez le talon gauche au sol et passez le poids du corps sur le pied gauche.
    • Vous réalisez la position de l’arc : 70 % du poids est en avant, sur la jambe gauche fléchie, 30 % du poids est en arrière, sur la jambe droite presque tendue.
    • Pendant que le poids du corps se déplace vers l’avant, allongez les bras vers l’avant du corps, à hauteur des épaules.
    • Depuis cette position, tournez le bassin à gauche, entraînant le corps et les bras vers le côté gauche.
    • Le poids du corps se déplace progressivement en arrière sur le pied droit, la pointe du pied gauche se soulève pendant que les bras continuent leur mouvement circulaire, du côté gauche en arrière vers le corps et reviennent devant le corps au niveau de l’estomac, le bassin revient dans la position oblique à 45° vers la gauche.
    • On réalise la position du vide : tout le poids du corps est sur le pied droit, genou droit fléchi, alors que la jambe gauche, vide, est étendue sur le talon au sol.
    • Ensuite tournez le bassin vers l’avant, et continuez le mouvement en déplaçant le poids du corps vers l’avant sur le pied gauche pendant que le bassin tourne vers la gauche et que les bras s’étendent devant puis vers la gauche, suivant le mouvement du bassin.
  • Continuez le mouvement comme précédemment, 3 fois du même côté.
    • À la fin, tournez le bassin vers l’avant, le poids du corps sur le pied droit, ramenez le pied gauche à la position de départ, écarté du pied droit de la largeur des épaules, les mains devant le bassin, paumes tournées vers le sol.
  • Effectuez ensuite 3 fois le même mouvement du côté droit.

Précautions

C’est le mouvement circulaire du bassin qui entraîne le mouvement circulaire du tronc et des bras. En déplaçant le poids vers l’avant et vers l’arrière, gardez l’axe vertical et l’horizontalité du déplacement, sans monter ni descendre le corps. Cela demande beaucoup de souplesse et de maîtrise du bassin. Gardez vos bras souples : ne les tendez jamais complètement.

Intention

Le bassin accomplit un cercle et entraîne le mouvement des bras et des mains qui tracent un cercle au-dessus du sol. Comme la meule du moulin entraînée régulièrement dans un mouvement circulaire.

Toutes les parties du corps participent à l’équilibre de ce mouvement, et leurs coordinations montrent l’unité de l’énergie qui circule de haut en bas, de l’intérieur vers l’extérieur. Les paumes des mains sont tournées vers le sol, elles cherchent la communication avec la terre.

Dans ce mouvement, la conscience du corps permet la coordination et l’harmonie des segments du corps.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie