Share This Post

La tortue respire profondément

La Terre, Les 20 mouvements essentiels

Ce dix neuvième mouvement des vingt mouvements essentiels  renforce l’énergie originelle des reins. Il détend la région lombaire et favorise la circulation des méridiens  yīn et yáng des pieds.

Description du mouvement

  • Position de départ : Debout, pieds parallèles écartés d’une largeur plus grande que les épaules, bras le long du corps.
  • Inspiration : Étirez le corps par le sommet de la tête (Bai Hui) vers le haut.
  • Expiration : Déplacez le poids du corps plus sur le pied droit, soulevez le talon du pied gauche et faites pivoter le pied sur la pointe, vers l’intérieur, en étirant les orteils en extension sur le sol. Relâchez la région lombaire, la hanche et le genou qui se fléchissent. Le corps se penche en avant sur la jambe droite, les bras relâchés vers le soi. Descendez par le relâchement, selon votre souplesse. La tête se baisse également, le dos s’arrondit.
  • Inspiration suivante : Redressez le corps par la région lombaire, comme si celle-ci respirait en se gonflant vers le haut, entraînant d’abord l’extension des jambes, puis le redressement du tronc. Le pied gauche revient à sa position de départ en pivotant sur le sol : l’appui de l’avant du pied stimule le point Source jaillissante. Vous arrivez dans la position de départ.
  • Expiration suivante : Relâchez de haut en bas en équilibrant le poids sur les deux pieds. Les genoux se fléchissent légèrement pour accompagner le mouvement de haut en bas. Faites ensuite le même mouvement de l’autre côté.

Répétez de 3 à 6 fois de chaque côté.

Précautions

Ce mouvement doit s’exécuter dans la douceur et le relâchement, sans aucun effort physique. La conscience du mouvement est dans la région lombaire, qui se relâche, puis se remplit, comme une respiration de l’énergie dans la région de la Porte du destin.

Intention

La tortue est un symbole de la longévité chez les taoïstes, car elle peut vivre plus d’un siècle. Elle économise son énergie par sa respiration très lente et profonde. Ce mouvement imite la tortue qui respire profondément sous sa carapace arrondie, qui nourrit son énergie vitale à la Porte du destin, dans la région des reins.

Sous l’apparence de la lenteur, l’énergie circule plus fort dans les méridiens et dans les organes. C’est dans le relâchement total que la force intérieure se manifeste, comme le recherchent tes anciens maîtres taoïstes.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie