Share This Post

Pousser les stèles à gauche et à droite

Pousser les stèles à gauche et à droite, Le Ciel, 20 mouvements essentiels, Isabelle Lepachelet

Ce neuvième mouvement des vingt mouvements essentiels  est un mouvement  de rotation qui assouplit le rachis et le bassin.

Il décontracte les trapèzes et les épaules, il étire tout le côté extérieur des membres supérieurs. Il développe la force interne et la conjugue avec la souplesse du mouvement. Il ouvre le vaisseau de ceinture (带脉 dài mài) qui fait communiquer l’énergie entre le haut et le bas du corps.

Description du mouvement

  • Position de départ : Debout, écartez vos pieds de la largeur des épaules. Fermez vos poings, paumes tournées vers le haut et pouce au-dessus des doigts ; placez-les de chaque côté de la taille.
  • Inspiration : Ouvrez la main droite, tournez le bassin et le tronc vers la gauche sans bouger les pieds. En même temps, montez la main droite en haut vers l’épaule opposée, le tranchant interne de la main suit le corps en montant.
  • Expiration : Tournez la main droite, paume vers le sol et poussez le tranchant de la main droite vers la gauche en tirant le coude du bras gauche en sens opposé, vers l’arrière, pour amplifier le mouvement de torsion du tronc.
  • Inspiration : Relâchez la position, fermez le poing droit, tournez le bassin vers l’avant, et ramenez la main droite sur la poitrine devant l’épaule droite.
  • Expiration : Ouvrez la main droite, et tournez-la. La paume s’oriente vers l’extérieur, à droite. Et poussez vers la droite, bras à l’horizontale, sans tendre complètement le coude. Étendez au maximum le poignet, les doigts dirigés vers le ciel. A la fin de l’expiration, ramenez le poing droit sur le côté à la position de départ. Quand la main droite a repris sa position initiale, faites le même mouvement de l’autre côté, avec le bras gauche.

Répétez le mouvement dans son ensemble de 3 à 6 fois de chaque côté.

Précautions

Les pieds ne doivent pas bouger, le tronc reste droit sans se pencher pendant les différentes phase mouvement. La tête suit le mouvement du tronc sans tourner davantage. Le regard suit la direction de la main qui pousse sur le côté.

Surtout ne forcez pas sur la colonne vertébrale pendant le mouvement de rotation. La force se manifeste à l’intérieur dans la douceur.

Intention

Imaginez que vous êtes dans une forêt touffue. En suivant le mouvement du bassin et avec le tranchant extérieur de la main, vous coupez l’arbre qui est sur le côté.

Dans ce mouvement, vous êtes comme le maître de l’art martial: Toute la puissance des bras vient de l’intérieur sans utiliser la force physique.

Vous sentez ainsi que vous êtes comme l’arbre : bien enraciné par les pieds, c’est l’énergie du corps entier qui se manifeste dans les bras.


Les stèles chinoises

Les stèles apparaissent souvent dans les architectures et dans les paysages chinois. Ce sont généralement des blocs d’une dimension imposante, dont la base est taillée en forme de tortue symbolisant le ciel et la terre et le sommet orné de deux dragons chinois enlacés (un dragon mâle et un dragon féminin, l’union créatrice du yin~yang, que représentent les deux dragons). Elles sont gravées de textes. La conservation du texte est ainsi assurée pour des raisons diverses.

  • Les stèles publiques communiquent les règles de droit que personne ne sera censé ignorer, à charge des communautés de les faire connaître à chacun.
  • Les stèles comportant le texte des ouvrages définis au cours des âges comme classiques en Chine et mis au programme des examens.
  • Les stèles funéraires, à l’entrée des tombes, portent le ou les noms et une brève biographie des défunts.
  • Les stèles religieuses, dans les temples sont souvent recouvertes de motifs sculptés à tel point que le texte n’apparaît plus, encore qu’une date puisse avoir été gravée discrètement.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

2 Comments

  1. Dans la 2ème expir (bras à l’horizontale), est-ce que l’autre coude (ou coude opposé, si vous préférez) tire vers l’arrière en sens opposé ? Comme dans la 1ère partie du mouvement ?
    Merci pour vos éclaircissements.
    Anne

  2. oui @anne-depauw comme un élastique qui se tend, comme quand on tire à l’arc.