Share This Post

L’eau avance en suivant la vague

L'eau avance en suivant la vague, L'homme, Les 20 mouvements essentiels, Isabelle Lepachelet

Ce quatorzième exercice des vingt mouvements essentiels  assouplit le dos, les épaules, les bras et le bassin ; et diminue leurs tensions. Il permet de développer l’harmonie et la fluidité entre les différents segments du rachis vertébral. Il fait circuler l’énergie dans tout le tronc.

Description du mouvement

  • Position de départ : Debout, pieds parallèles, écartés de la largeur des épaules, genoux légèrement fléchis, bras relâchés le long du corps.
  • Inspiration : Ouvrez l’avant du corps en vous étirant légèrement vers l’arrière sans pencher la tête en arrière. Les bras suivent le mouvement du tronc et se tournent légèrement vers l’extérieur. Sentez l’étirement, sur le côté yīn, de l’avant du corps.
  • Expiration : Repliez le corps vers l’avant à partir du bassin, enroulez le dos et enfin la tête. Les bras s’arrondissent vers l’avant et se tournent à l’intérieur. L’énergie yang monte le long de la colonne jusqu’au cou, jusqu’à Grande vertèbre, et de là descend le long des bras jusqu’au bout des doigts, chassant les excès et stagnation.
  • Inspiration suivante : Recommencez le mouvement vers l’arrière en commençant par le bassin. Observez le mouvement d’ondulation de bas en haut.

Répétez le mouvement de 3 à 6 fois.

Dès que vous sentez le mouvement aisé et fluide, faites-le librement, sans penser à la respiration. Cela augmente l’effet énergétique du mouvement.

Précautions

Les pieds restent toujours solidement fixés au sol, à l’image des racines de l’arbre bien plantées dans la terre. Effectuez ce mouvement avec beaucoup de souplesse, en essayant de répartir l’ondulation sur toute la colonne.

Intention

L’énergie anime le corps comme une vague qui vient enrouler et dérouler la colonne vertébrale. Les bras sont comme les crêtes des vagues. Ils prolongent leur mouvement dans l’air. Pendant ce mouvement, toute l’énergie de la colonne vertébrale se réveille. Elle monte tout le long du dos et depuis le cou, redescend dans les bras jusqu’au bout des doigts, comme l’eau d’une fontaine qui monte et redescend, comme une douche d’eau qui nettoie et purifie tout sur son passage. Le mouvement s’harmonise et se coordonne naturellement.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie