Share This Post

Le vieil arbre enchevêtre ses racines

Le vieil arbre enchevêtre ses racines, nei yang gong 2, Isabelle lepachelet

Deuxième mouvement de la deuxième partie de la pratique dynamique du qi gong pour nourrir l’intérieur

Préparation

  • Debout, corps décontracté, esprit calme et paisible, bras allongés le long du corps.

Mouvement

En inspirant

  • Soulever les bras le long du corps avec les mains face à vers l’intérieur et les doigts vers le sol jusqu’en-dessous des aisselles, coudes fléchis naturellement vers les côtés.
  • Laisser tomber les épaules et les coudes puis déployer les bras vers l’avant au niveau de la poitrine en croisant les poignets.
  • Tourner les mains vers l’extérieur et les séparer jusqu’à la largeur des épaules.
  • Prolonger le mouvement des bras et les mains tracent un demi-cercle amenant les Palais du labeur face à la Porte du destin. Pendant ce temps, poser la pointe du pied gauche derrière le genou droit.
  • Avancer les mains en passant de chaque côté des hanches, le long des cuisses et les genoux puis arrondir les bras en formant un cercle, paume des mains vers le ciel. En même temps, s’accroupir et masser le mollet droit (méridien de la vessie) avec le pied gauche en descendant puis le poser à côté du talon droit.
  • Relâcher le bassin, étirer toute la colonne vertébrale en forme d’arc et ouvrir le dos, la région lombaire. Le corps a alors la position d’un fœtus.

Rétention de la respiration pendant quelques instants

En expirant

  • Tourner les paumes des mains vers le sol et redresser doucement tout le corps, retrouver la position de départ.

Remarques

C’est l’un des mouvements les plus denses car on se trouve dans la position la plus basse du qi gong dynamique. Quand on s’accroupit, il faut élargir au maximum la zone de la Porte du destin, la région lombaire.

Dans la position basse, le talon peut toucher le périnée si le corps le permet, on doit avoir la sensation d’étirement. On dit que « la porte terrestre est souvent fermée et la porte céleste ouverte pour conserver l’énergie vital ». Les personnes âgées et certains malades peuvent s’accroupir moins bas ou laisser les deux pieds plats. L’amplitude du mouvement dépend de l’état physique.

Quand on s’accroupit et se redresse, il faut éviter d’aller trop vite et trop brusquement.

Indication thérapeutique

  • Ce mouvement peut renforcer les reins et la région lombaire.
  • Il sert aussi à renforcer toute l’énergie vitale du corps.

Share This Post