Share This Post

L’énergie remplit l’arc en ciel

Lake Tai, détail, 1992. encre et couleur sur papier, Xiao Ping

Troisième mouvement du premier niveau, pratique dynamique du qi gong pour nourrir l’intérieur

Préparation

  • Les deux pieds séparés de distance d’un poing, corps relâché, esprit calme, les yeux regardent devant soi.

Mouvements

Pendant l’inspiration

  • Les deux jambes fléchissent jusqu’à s’accroupir.
  • Le bras gauche se soulève vers l’avant, coude fléchi, main tournée vers le ciel.
  • La main droite trace un cercle : elle part vers l’avant, coude fléchi vers le haut, paume vers l’extérieur, elle passe au dessus de l’épaule et continue son mouvement vers l’arrière – bras allongé, paume tournée vers l’arrière puis descend jusqu’au genou, paumes des mains vers l’avant – l’inspiration est terminée.
  • La main droite trace un cercle parfait.

En expirant

  • La main droite finit le cercle en allant jusqu’au niveau des épaules, la paume tournée vers le ciel, et la main gauche est tournée vers la terre et descend jusqu’au niveau des hanches.
  • Bloquer la respiration quelques instants.

Refaire le mouvement du côté gauche, symétriquement.

A l’image de Cháng’é qui danse entre le ciel et la terre, avec légèreté, grâce, et pureté de l’esprit, à l’image de l’arc en ciel après la pluie qui traverse le ciel, à l’image du mouvement circulaire de l’énergie cosmique.

Ce mouvement peut se pratiquer en marchant, la respiration reste la même. Pendant l’expiration on avance un pied pour faire une fente (jambe gauche fléchie, jambe droite tendue à l’arrière). Pendant la rétention, le pied arrière est ramené. On avance en alternant.

Remarque

Le mouvement circulaire du bras s’accompagne de la rotation et de l’étirement maximum de la colonne vertébrale, des hanches et des épaules.

Le cercle tracé par le bras doit être dans un plan parallèle à celui du corps.

Indications thérapeutiques

Ce mouvement ouvre au maximum la poitrine pour stimuler l’énergie et le sang des trois méridiens yīn et yáng des mains. Il stimule principalement les points Porte des fortifications, Porte terminale, Source du faîte et Mer du shao yin. Porte des fortifications est le point de réunion du méridien du foie et du méridien de la vésicule biliaire c’est aussi l’un des points de rassemblement, celui du méridien de la rate.

Ce mouvement peut donc régulariser l’énergie de l’estomac et de la rate, faire circuler l’énergie du foie pour traiter les problèmes suivants :

  • diarrhées
  • douleurs d’estomac
  • borborygmes
  • blocage des énergies du foie

qui sont dus au vide et à la faiblesse de la rate et de l’estomac et à la dysharmonie du foie et de la vésicule biliaire.

Ce mouvement peut soigner aussi la douleur de la poitrine et de l’hypocondre due au dysfonctionnement et au blocage du foie et de la vésicule biliaire.

Porte terminale est l’un des points de rassemblement, celui du méridien du foie, c’est aussi le point de réunion du méridien de la rate, du méridien du foie, et du vaisseau de liaison du yin. Il réagit donc non seulement sur les problèmes du foie, mais aussi de l’estomac et de la rate, des autres organes, et l’harmonisation du yīn dans le corps.

Source du faîte, Mer du shao yin sont des points du méridien du cœur. Mer du shao yin est le point mer des cinq points antiques du cœur, ces mouvements peuvent donc régulariser l’énergie et arrêter la douleur. Ils soignent les problèmes suivants :

  • douleurs cardiaques,
  • engourdissement,
  • crampes des mains,
  • douleurs des membres supérieurs

Share This Post