Share This Post

Le dragon et le tigre se rejoignent et se mêlent

Le dragon et le tigre se rejoignent et se mêlent © Dominique Clergue

武當內丹功 Wǔdāng nèi dān gōng

Le dragon et le tigre se rejoignent et se mêlent est le deuxième mouvement du Façonner et ramener l’élixir neuf fois du Wudang nei dan gong.

  1. Ouverture des pieds, plier un peu les jambes.
  2. Monter les bras devant, les paumes tournées vers le ciel absorbent l’énergie du ciel.
  3. A hauteur du visage, plier les bras lentement pour descendre les mains à hauteur de la taille, et contourner le vaisseau ceinture, en pensant à son ouverture.
  4. Ouvrir les bras en prenant l’énergie de l’environnement et les arrondir à hauteur de l’estomac, les paumes tournées l’une vers l’autre et distantes d’une dizaine de centimètres.
  5. Remonter sur les jambes tout en ouvrant les mains sur les côtés, à l’intérieur du corps l’énergie monte du champ de cinabre inférieur jusqu’au niveau de l’estomac et dilate les côtes.
  6. Plier à nouveau les jambes, en ramenant les mains comme en 4, à l’intérieur du corps l’énergie revient au centre et redescend au champ de cinabre inférieur.
  7. Répéter plusieurs fois puis fermer.

Dragon et tigre

Les notions de bipolarité complémentaire renvoient à la théorie du yin~yang, propre à la cosmogonie chinoise et qui a servie de base à la construction de la pensée taoïste. Dans cette vision de l’univers, les opposés ne s’affrontent plus mais se complètent. Ainsi, la perfection ne peut naître que d’un parfait équilibre entre ces deux pôles que tout oppose mais qui, en réalité, s’appuient mutuellement l’un sur l’autre et s’épousent parfaitement.

伏虎降龍 fú hǔ xiáng lóng

  • S’appuyer (伏,  fú ) sur le tigre (虎,  hǔ) pour chevaucher (降, xiáng) le dragon » (龍, lóng) désigne, dans le taoïsme, le principe de s’appuyer sur ses instincts primaires, sa nature profonde (性,  xìng), ses énergie yin, pour accéder à un niveau supérieur de conscience (, míng), pure expression de l’esprit (,  shén), énergie yang purifiée. 
  • Fú hǔ, c’est maîtriser les énergies yin, pour apprendre à s’appuyer sur ce tigre que sont les forces telluriques afin de s’élever vers le ciel. 
  • Xiáng lóng, c’est faire l’apprentissage des forces transversales afin de transformer les énergies yin du sol en une force horizontale, applicable dans toutes le directions de l’espace.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie