Share This Post

Liang yi nourrit l’énergie yin

Sans titre, 1991, Ma Desheng né en 1952

Les deux extrêmes, 兩儀 liǎngyí, proviennent du phénomène de séparation du 陰 yīn et du yáng.

Régulations

Réguler le corps

  • Ouverture de la largeur des épaules,
  • les pieds parallèles,
  • les avant-bras parallèles au sol dessinent un V, les mains étant plus ouvertes que les coudes,
  • les paumes légèrement creusées,
  • la Porte du destin ouverte,
  • les omoplates et la poitrine relâchées,
  • les aisselles vidées,
  • la tête est suspendue , les cervicales étirées en douceur ce qui fait rentrer le menton,
  • la point de la langue touche le palais.

Réguler la respiration

  • La respiration est dite naturelle ou bouddhiste.

Réguler le mental

  • L’attention et la respiration sont unifiées,
  • les pensées glissent comme nuages dans le ciel,
  • le mental est calme,
  • l’esprit est joyeux et brillant,
  • on observe ce qui se passe en soi et à l’extérieur en ne s’arrêtant sur rien, sans analyser, sans commenter, sans juger, on contemple.

Concentrations

  • sur les Palais du labeur et les extrémités des doigts : dissipent la chaleur, combat l’insolation;
  • sur les points Source<Source jaillissante en cas d’hypertension : dissipe la pression artérielle ;
  • sur le point Convergence des yīn en cas d’hypotension.

Effets

  • Abaisse la tension artérielle,
  • rafraîchit le feu interne.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie