Share This Post

Poème du sabre du taijiquan

Poignée de Qing dao, lame en acier Damas, acajou, garnitures en laiton noir

太極刀訣 tàijí dāo jué

七星跨虎交刀勢,騰挪閃展意揚,左顧右盼兩分張,鶴展翅五行掌,風捲荷花葉內藏,玉女穿梭八方勢,三星開合自主張,二起腳來打虎勢,披身斜掛鴛鴦腳,順推舟鞭作篙,下勢三合自由招,左右分水龍門跳,卞和攜石鳳還巢。

Qixing enfourche le tigre, rencontre le sabre
Toujours prêt, étendez-vous soudainement, éveillez votre esprit et votre énergie
Regardez à gauche et à droite, puis écartez-vous des deux côtés
La grue blanche déploie ses ailes avec la paume des cinq éléments
Les feuilles de lotus enroulées par le vent se cachent à l’intérieur
La fille de jade propulse la navette dans toutes les directions
La posture des trois étoiles, ouverture et fermeture, agir
Frapper le tigre des deux pieds
Suspendre le corps en oblique, coup de pied de canard mandarin
Pousser le bateau dans le sens du courant, coup de fouet
Triade descendante, mouvement libre
Nage en séparant gauche droite, franchir la porte du dragon.
Bian porte la pierre, le phénix retourne à son nid.

  • Qixing (星宿 xīng xiù) est une loge lunaire de l’astronomie chinoise. Cette loge est associée au groupe de l’oiseau vermillon du sud.
  • cáng : cacher, mettre de côté, emmagasiner
  • zàng : cachette, dépôt, écritures bouddhistes ou taoïstes, région du Tibet, Xizang

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie