Share This Post

Deuxième exercice de relaxation

L’exercice de relaxation numéro deux consiste à synchroniser l’ouverture et la fermeture avec le mouvement ascendant (emprunt d’énergie à la terre : 借地之力 jiè dì zhī lì) et le mouvement descendant (couler et se relaxer : 沉 sōng chén).

  • La montée et la descente sont initiées par la base. Dans cet exercice, les pieds sont écartés de la largeur des épaules.
  • Au moment de monter et de descendre, le coccyx doit être détendu et rentré. Placez votre conscience sur le sommet de votre tête comme si elle était suspendu et assurez-vous que les deux hanches soient tout le temps détendues et relâchées.
  • Dans le premier décompte, les muscles commencent à se détendre et le processus de descente commence. Le mouvement physique vers le bas commence au deuxième décompte en tirant à partir de la base. Le couler et le mouvement descendant se terminent tous deux sur le quatrième décompte. En montant, la relaxation et l’emprunt du processus énergétique commencent sur le premier compte, le mouvement physique ascendant commence sur le deuxième compte. Le processus physique et le processus d’emprunt de l’énergie à la terre se terminent tous deux sur le quatrième décompte. Les mouvements ascendants et descendants doivent être un flux continu sans pause entre les décompte. Les deux mouvements doivent être terminés au quatrième décompte.
  • Dans l’ouverture et la fermeture des bras, les épaules sont toujours relâchées et les coudes toujours baissés. A aucun moment, les épaules et les coudes ne doivent être levés. Les bras ouverts lorsque la base envoie le corps vers le haut à environ un pouce de hauteur. Le mouvement ascendant est beaucoup plus petit que le premier exercice. Les mouvements des bras se synchronisent avec les quatre comptant à la fois dans le mouvement ascendant et descendant. Il se ferme sur un nombre impair et s’ouvre sur un nombre pair.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie