Un commentaire

  1. Bonjour Dominique,

    Depuis quelques temps, je craignais cette Ă©ventualitĂ©, du fait que je ne l’avais plus croisĂ©e en faisant des courses par exemple.
    Je la connaissais depuis que les cours Ă©taient Ă  Savignac aussi.
    J’apprĂ©ciais aussi beaucoup Jenny, son sens de l’humour et son humeur toujours Ă©gale.
    Et aussi sa serviabilitĂ© : elle avait traduit l’introduction d’un livre-photo de Jean.
    Je regrette beaucoup sa disparition.
    Amitiés
    Michèle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.