Les cloches carillons de Zeng Hou Yi

Les cloches carillons de Zeng Hou Yi, tombe du marquis Yi de Zeng, Zhou orientaux, Royaumes combattants

Les cloches du carillon sont en alliage d’Ă©tain, de plomb et de bronze. Leur forme, dite «forme de carreaux fermĂ©s», ressemble Ă  deux morceaux de carreaux avec des bords fermĂ©s des deux cĂ´tĂ©s. Cette forme permet de rĂ©duire les vibrations, donc de contrĂ´ler la longueur de chaque son, empĂŞchant les sons de se mĂ©langer. L’Ă©paisseur des cloches a Ă©tĂ© minutieusement calculĂ©e, diffĂ©rentes parties de la cloche produisent un son diffĂ©rent. Chaque cloche peut faire deux tons, entre lesquels il y a un Ă©cart de trois Ă©chelles. En surface, il y a au total 3755 caractères d’inscriptions avec de l’or incrustĂ© sur l’ensemble des carillons sur le son musical Ă©mis par les cloches.

Les cloches du carillon font tous les demi-tons sur cinq octaves et demie. Ils jouent en ut majeur d’aujourd’hui et le train tonique peut ĂŞtre alternĂ©. Ils peuvent ĂŞtre jouĂ©s en Ă©chelle platonique, hexatonique ou diatonique. Les cloches du carillon sont gĂ©nĂ©ralement jouĂ©es par cinq musiciens. Deux musiciens se tiennent Ă  l’avant, avec leurs longs bâtons de bois, frappant les cloches Yong qui font les sons graves. Trois se tiennent Ă  l’arrière, frappant les cloches Yong alto et aiguĂ«s et les cloches Niu avec des marteaux en bois en forme de T.

Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils