Tiandi

Pourquoi pratiquer le taijiquan en ces temps de confinement ?

Le taijiquan est un art martial né en Chine et introduit en Occident au début des années 1970. Technique de combat, il tend de plus en plus à être pratiquer comme une technique de relaxation, propice au développement intérieur

La pratique régulière du taijiquan peut augmenter la flexibilité et la force et réduire les facteurs de risques cardiovasculaires telles que l’hyperlipidémie ou l’hypertension. L’accent mis sur une posture correcte signifie que le taijiquan peut insuffler une plus grande conscience du corps et de la façon dont il se déplace dans l’espace. Le taijiquan est également prisé comme une forme de méditation. En se concentrant exclusivement sur l’exécution des mouvements du corps avec grâce et équilibre, l’esprit clair, calme et serein. 

Il est également à noter qu’aucun équipement n’est nécessaire pour pratiquer le taijiquan et il peut être pratiqué n’importe où, en particulier à l’extérieur dans la nature ou en distanciation sociale à la maison en ces temps de confinement.

Huit raisons pour pratiquer le taijiquan

Lorsqu’il est combiné avec un traitement approprié, le taijiquan semble être utile dans plusieurs contextes. 

L’anxiété

Parce que le taijiquan est essentiellement une méditation en mouvement, il favorise la sérénité par des mouvements doux et fluides. Non seulement l’exercice physique stimulera vos endorphines d’hormones heureuses, mais les mouvements calmants et les respirations profondes réduiront considérablement l’anxiété.

L’arthrite

Les mouvements du taijiquan gardent le corps plein d’entrain et permettent à la personne de trouver une plus grande amplitude dans ses articulations, plus de liberté dans ses mouvements, une plus grande flexibilité, un meilleur équilibre – tout cela aide à atténuer les symptômes de l’arthrite.

L’équilibre et la coordination

Le  taijiquan implique des exercices qui mettent l’accent sur l’orientation posturale (positionner le tronc et la tête en alignement l’un par rapport à l’autre ainsi que sur le sol et le champ visuel) et l’équilibre postural (coordonner les stratégies de mouvement pour centrer et stabiliser le corps) tous deux améliorent l’équilibre et la coordination.

La fatigue

Le  taijiquan se concentre sur le mouvement et la respiration contrôlés, ce qui met votre esprit et votre corps dans un état détendu mais énergique. Après une séance de taijiquan, les gens se sentent énergisés et détendus.

La raideur articulaire

Les mouvements doux et fluides étirent les muscles, les ligaments et favorisent la lubrification naturelle du corps pour la santé des articulations.

La tension musculaire

Parce que le taijiquan est à la fois un renforcement et un étirement, les personnes qui pratiquent se sentent rarement très endoloris. Il y aura une légère douleur, ce qui est normal, mais ceux qui pratiquent se sentent généralement souples et détendus.

Les mauvaises postures

Une grande partie de la pratique du taijiquan s’effectue en se concentrant sur des mouvements lents et contrôlés pour lesquels on est sans cesse invité a les perfectionner. Le taijiquan demande une forme correcte, même dans les transitions. Pour cette raison, de nombreuses personnes notent une amélioration de la posture après quelques séances.

Le stress

Le  taijiquan encourage à tourner son regard vers l’intérieur et à exploiter son souffle et son énergie. C’est un flux et reflux constant de mouvements et de respirations contrôlée, qui calme les pratiquants. 


Aller à la barre d’outils