Aller à la barre d’outils

Commencement

預傋式 yù jiǎng shì

Commencement est le premier mouvement du Classique de la purification des moelles
  1. Commencez les pieds joints, les mains sur les côtés. Laissez votre mental se calmer.
  2. Écartez les jambes de telle manière que vos pieds soient plus éloignés l’un de l’autre que la largeur de vos épaules.
  3. Élevez les deux bras au dessus de la tête en inspirant profondément.
  4. Rabaissez-les vivement, en frappant le dos de vos mains sur les cuisses alors que vous expirez puissamment et en même temps fléchissez les genoux largement, presque à la perpendiculaire des jambes. Votre dos doit demeurer droit, les yeux regardant droit devant vous.
  5. Élevez les bras, les paumes vers le haut à la hauteur de la taille, en gardant les avant-bras parallèles et inspirez profondément.
  6. Projetez les paumes vivement vers l’avant en redres les coudes et expirez puissamment.
  7. Inspirez dans cette position.
  8. Poussez les paumes en arrière lentement alors que vous expirez fermement. Imaginez que vous poussez un objet un objet lourd. Seuls bougent vos bras.
  9. Arrêtez quand vos bras ne peuvent pas aller plus loin. Votre expiration doit s’arrêter au même moment. Faites une pause dans cette position pour inspirer profondément
  10. Ramenez vos bras sur les côtés en expirant. Vos poignets doivent être pliés comme si vous essayiez de tourner la paume de vos mains vers l’intérieur. Votre expiration doit se terminer au même instant. Faites une pause dans cette position puis inspirez profondément.
  11. Ramenez les paumes devant vous et poussez vers le haut et â l’extérieur comme si vous deviez lever un objet très lourd. Poussez jusqu’à ce que vos coudes soient redressés. En gardant les paumes vers le haut, faites faire une rotation aux mains de façon que vos doigts soient tournés vers l’arrière. Vous devez expirer pendant ce mouvement et il doit être effectué à vitesse moyenne (à peu près cinq secondes pour atteindre le maximum de votre poussée).
  12. Faites une brève pose dans cette position et inspirez profondément. Notez que vos jambes sont encore en position fléchie.
  13. Expirez et placez les mains devant vous comme si vous “teniez un ballon”, c’est-à-dire les coudes fléchis, les doigts tournés dans la direction opposée, une main au-dessus de l’autre, la paume de la main supérieure vers le bas, celle de la main inférieure vers le haut.

 

Laisser un commentaire