Aller à la barre d’outils

Chasser la poussière selon le vent

迎風撣塵 yíng fēng dǎn chén

Septième mouvement du qi gong général pour préserver la santé

Chasser la poussière signifie chasser l’énergie perverse pour protéger le sang et le cœur.

L’esprit se concentre dans le creux des mains sur les Palais du labeur.

  1. Inspiration

Les paumes se tournent vers l’extérieur et l’arrière, le corps tourne à gauche, les bras s’élèvent latéralement paumes vers l’arrière, puis à l’horizontal se tournent vers l’avant et viennent se placer en arc de cercle devant la poitrine, les paumes dos à dos, pouces vers le ciel, l’aplomb passe sur la jambe droite qui fléchit et le pied gauche avance diagonalement en avant et à gauche, simultanément les mains se touchent sur la poitrine, pouces vers l’avant, pointe des doigts vers le ciel.

  1. Expiration

L’aplomb passe sur le pied gauche et forme le pas en arc à gauche (左弓步: zuǒ gōng bù), simultanément les mains descendent en suivant le bord des côtes jusqu’aux hanches puis latéralement jusqu’à la hauteur des épaules, paumes dos à dos.

  1. Inspiration

L’aplomb passe sur la jambe droite, les bras tournent vers l’extérieur, paumes vers Je ciel puis se rapprochent à nouveau dos à dos pour toucher la poitrine sur la ligne médiane du corps.

  1. idem 2
  2. idem 3
  3. idem 2
  4. idem 3
  5. Expiration

Le corps tourne vers l’avant, le pied gauche rejoint le pied droit, les jambes se redressent, les bras descendent puis remontent, paumes vers l‘arrière puis vers le ciel et descendent jusqu’au champ de cinabre, paumes vers la terre.

Refaire une fois l’exercice de 1 à 8 en commençant à droite.

Remarque

Cet exercice agit sur les maladies cardiovasculaires. Les torsions des bras agissent sur les méridiens du cœur, du poumon, du triple réchauffeur, de l’intestin grêle et du gros intestin.

Laisser un commentaire