Aller à la barre d’outils

Le colosse soulève les pierres

力搬磐石 lì bān pán shí

Cinquième mouvement du qi gong général pour préserver la santé

L’esprit se place dans le champ de cinabre inférieur au niveau du ventre.

  1. Inspiration

Les pieds écartés de la largeur des épaules, le poids du corps passe sur la jambe droite qui fléchit légèrement, le pied gauche s’écarte latéralement d’un pas à gauche, l’aplomb se place au centre de l’espace entre les deux pieds, simultanément les deux mains s’élèvent, paumes vers le haut, verticalement à la hauteur du visage, puis les bras tournent les paumes vers l’avant et s’écartent dans le prolongement de l’axe des épaules.

  1. Expiration

Les jambes fléchissent légèrement et forment le pas à cheval (馬步: mǎ bù), simultanément le bras continuent leur mouvement de descente en arc de cercle, paumes vers la terre, plus bas que les genoux qui fléchissent; les mains se rapprochent en laissant un écart de 10 cm entre elles, la pointe des doigts se faisant face, dans la position d’un homme soulevant un fardeau. Le regard est sur les paumes.

  1. Inspiration

Les jambes se déplient et le corps se redresse, simultanément les deux mains s’élèvent, paumes vers le haut, verticalement à la hauteur du visage, puis les bras tournent les paumes vers l’avant et s’écartent dans le prolongement de l’axe des épaules.

  1. idem 2
  2. idem 3
  3. idem 2
  4. idem 3
  5. Expiration

L’aplomb passe sur la jambe droite et le pied gauche vient rejoindre le pied droit, le corps se redresse et les mains descendent se placer devant le champ de cinabre inférieur, paumes vers le ciel. Le regard est vers l’avant.

Refaire une fois l’exercice de 1 à 8 en commençant à droite.

Les mains descendent se placer de chaque côté du corps.

Remarques
  • C’est l’esprit et le corps détendu qui soulèvent la pierre et non la force.
  • Lorsque les jambes fléchissent, la ligne Cent réunion – Convergence des yin, du sommet du crâne au périmé, reste bien verticale. Le pas à cheval est bas, le corps droit, le bassin décontracté, le dos non creusé et les genoux poussent vers l’avant et légèrement sur le côté, sans dépasser la pointe des pieds; ceux-ci restent parallèles.
  • Cet exercice :
    • agit sur les douleurs de l’estomac et la mauvaise digestion, il régularise la fonction digestive;
    • draine le triple réchauffeur;
    • en descendant bas, renforce la Porte du destin :
      • combat les états dépressifs, prévient la neurasthénie;
      • renforce les jambes et les genoux, apaise les douleurs lombaires et celles des genoux;
    • lutte contre la tendance au prolapsus de la région anogénitale: hémorroïdes, hernie et descente, des organes génitaux;
    • en descendant le dos droit, il prévient l’hernie discale lombaire

Laisser un commentaire