Aller à la barre d’outils

Le vieux sage lisse sa barbe

老翁拂髯 lǎo wēng fú rán

Huitième mouvement du qi gong général pour préserver la santé

En Chine la barbe est considérée comme un symbole de sagesse, elle est le reflet d’une vie équilibrée.

L’esprit se place dans le champ de cinabre inférieur au niveau du ventre.

  1. Inspiration

L’aplomb passe sur la jambe droite qui fléchit, le pied gauche s’écarte latéralement d‘un pas, simultanément les bras s’élèvent latéralement à la hauteur des épaules, les paumes vers l’arrière et se tournent à l’horizontal vers le ciel, le regard sur la main gauche.

Le poids du corps passe sur la jambe gauche qui fléchit, les deux bras tournent, les paumes vers le ciel, les coudes légèrement fléchis.

  1. Expiration

Le pied droit vient près du pied gauche, le corps se redresse pendant que les deux bras continuent à s’élever et se rapprochent du visage et descendent vers le bas comme pour lisser une barbe, les paumes se tournent progressivement vers la terre, pointes des doigts vers l’avant.

  1. idem 1 mais à droite
  2. idem 2 mais à droite
  3. idem 1
  4. idem 2
  5. idem 1 mais à droite
  6. idem 2 mais à droite

Refaire une fois l’exercice de la façon suivante :

  1. idem 1 mais les pieds ne se déplacent pas; le regard est à gauche
  2. idem 2 mais les pieds ne se déplacent pas
  3. idem 1 mais les pieds ne se déplacent pas; le regard est sur à droite
  4. idem 2 mais les pieds ne se déplacent pas,
  5. idem 1 mais les pieds ne se déplacent pas; le regard est vers l’avant,
  6. idem 2 mais les pieds ne se déplacent pas
  7. idem 1 mais les pieds ne se déplacent pas; le regard est vers l’avant,
  8. idem 2 mais les pieds ne se déplacent pas et le mouvement des mains se ralentit considérablement, afin de ramener l’énergie au dantian.

Placer les mains superposées sur le champ de cinabre inférieur, la gauche dessous pour les hommes et la droite pour les femmes.

Rester un moment sans bouger.

Remarque

Le corps doit être parfaitement détendu pendant tout le mouvement; les membres inférieurs et supérieurs sont en parfaite harmonie, la respiration est lente et profonde.

Cet exercice agit sur la plénitude de la poitrine et les palpitations; il régularise le triple réchauffeur, il détend les tendons, mobilise les méridiens et entretient les articulations des membres. D’une façon générale il apaise l’esprit et renforce globalement l’énergie.