Tiandi

Rizü Takahashi

Imprégné des arts traditionnels de son pays le Japon: la calligraphie, le chant, l’ikébana, Rizü Takahashi a appris la céramique auprès du maître Kato Jyoemon, “trésor vivant”. Près de lui, il étudiera aussi l’art de la cérémonie du thé. Arrivé en France en 2004 depuis la montagne de Mizunami, haut lieu de la céramique au Japon, il impressionne fortement par la paix et le silence qui se dégage de ses productions.


Aller à la barre d’outils