Syndrome de la bandelette de Maissiat causé par le frottement répétitif de la bandelette ilio-tibiale sur le bord supéro-externe

Syndrome de la bandelette de Maissiat causé par le frottement répétitif de la bandelette ilio-tibiale sur le bord supéro-externe

Les tendons les plus sujets aux blessures sont ceux situés au niveau des membres inférieurs et particulièrement le syndrome de la bandelette de Maissiat (fascia lata) en ce qui concerne les groupes d’âge alors que le tendon d’Achille touche plus souvent les compétiteurs élites.

Le syndrome de la bandelette de Maissiat apparaît sous la forme d’une douleur persistante sur la partie externe du genou. Elle est causée par le frottement répétitif de la bandelette ilio-tibiale (qui s’insère sur le tubercule de Gerdy) sur le bord supéro-externe du tibia.

Cette bandelette est en fait le prolongement du muscle tenseur du fascia lata (situé sur la face externe de la cuisse) et peut facilement s’enflammer si les muscles qui supportent vos hanches sont affaiblis.

Les triathlètes ayant un passé de nageurs ont normalement peu de force au niveau des abducteurs de hanche (moyen fessier) ainsi que les triathlètes fatigués après la partie cycliste, ce qui a pour conséquence d’augmenter l’adduction de la cuisse et une rotation interne durant la phase intermédiaire (réception du pied au sol). C’est le genou qui en ressort perdant avec un accroissement du valgus (genoux vers l’intérieur d’une ligne médiane).
Le bord postérieur de la bandelette du fascia lata affecte l’épicondyle latéral juste après que le pied ne touche le sol, moment où la jambe absorbe la force de réaction au sol.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils