taijiquan

Fu Shengyuan avec les disciples de Fu Zhongwen

Fu ShengYuan un descendant direct de Yang Luchan, avec les disciples de Fu Zhongwen. Tourné au début des années 80 à Shanghai, ce film est peut-être le premier où l'on peut voir la forme complète interprétée par un membre direct de la famille Yang.

Message à un praticien

Maître Wee Kee Jin donne des conseils à un praticien de taijiquan.

Sanshou interprété par Liang Tungtsai

Liang Tungtsai (1900-2002) interprète l'enchaînement du sanshou de style Yang avec son élève Enoch Yu. Cela a été filmé alors que Liang vivait encore à Taiwan.

L’esprit dans la pratique du taijiquan

Cultiver et maintenir une attitude positive, en particulier dans les moments d'adversité et d'échec, est le fruit d'un entrainement. Cela ne veut pas dire que nous supprimons complètement la frustration et la déception, mais nous les voyons pour ce qu'elle sont vraiment, une réaction à une situation que nous avons créée. Nous devons nous éduquer et ne pas nous laisser aller à des réactions négatives.

L’épée du taijiquan

Les locuteurs chinois font une distinction claire entre une "épée" (à double tranchant) et un "couteau" (à un tranchant). Dans la culture chinoise l'épée à double tranchant ou  剑 jiàn est considérée comme une arme de maître ou une arme de gentleman, à la fois du fait de l'habileté considérable requise pour combattre avec cette arme et du fait que les commandants d'armées ont favorisé le jian afin de se déplacer facilement parmi les troupes. Elle est décrite en chinois comme la «dame délicate» des armes, et est traditionnellement considérée comme l'arme la plus appropriée pour les femmes. Une épée à simple tranchant est appelée 刀 dāo. Le jian et le dao sont parmi les quatre armes principales enseignées en Chine, les autres étant le bâton et la lance. L'ordre dans lequel ces armes sont ensei...

Un acte sans désir

Cheng Man Ching est décrit par ses étudiants comme un exemple de dévouement et d’engagement total envers les arts chinois, […]

Hommage au taijiquan Zheng zi

Documentaire réalisé en 2010 par l’International Cheng man Ching Heritage AssociationTai Chi Ce documentaire rend hommage au taijiquan Zheng zi, […]

Tao Bingxiang

陶炳祥 Táo Bǐngxiáng Tao Bingxian était à l’origine un expert en technologie mécanique aéronautique, mais il s’est entièrement consacré à […]

Yang Shouchung

杨守中 Yáng Shǒuzhōng 杨守中 Yáng Shǒuzhōng, né 杨振铭 Yáng Zhènmíng  (1910–1985), était le fils aîné de Yang Chengfu. Il fut un maître […]

Sous la surface des choses

« A mes yeux, il me semble avoir été qu'un enfant jouant sur le rivage, réjoui de trouver de temps à autre un galet mieux poli ou un coquillage plus joli qu'à l'ordinaire, tandis que le vaste océan de la Vérité s'étendait devant moi, inconnu. » — Isaac Newton

Treize puissances

十三勢 shísān shì Les treize puissances ou treize schémas sont plus communément connues sous le terme de treize mouvements du […]

Le souffle coule dans le champ de cinabre

氣沉丹田 qì chén dāntián est l’un des aphorisme les plus connu du taijiquan. Comme souvent avec les aphorismes du taijiquan, il importe de comprendre qu'il ne s'agit pas d'une injonction, ni d'une méthode, mais de l'énoncé d'un résultat. La méthode, elle, relève traditionnellement de l'enseignement oral.

Aller à la barre d’outils