Étiquette : taijiquan

La déclaration !
Lectures, Pratiques add comment

La déclaration !

Le 10 octobre, nous sommes allés à la fête la plus merveilleuse qui soit. Je n’aurais pas pu souhaiter mieux. Nous avons été invités par Henry Korman, notre ami architecte. Une centaine d’étudiants du professeur Cheng Man Ching, l’instructeur de taijiquan le plus célèbre du comté, lui ont organisé une fête d’adieu au sous-sol de l’auberge Hwa Yuan Szechuan, à East Broadway.

Traduction d’un article du New Yorker du 29 octobre 1973 intitulé Hold It !

Le retour à la source
Pratiques 3 comments

Le retour à la source

Il est coutume de dire que la pratique martiale interne porte en elle la préservation de la santé par les principes et les règles intrinsèques de posture, de relâchement et de respiration qu’elle contient. Voici une interview avec Adam Mizner, sans langue de bois, aux sources de la pratique, pour une réflexion sur la nature véritable du taijiquan et son développement actuel

Videz la nuque, élevez l’esprit
Principes add comment

Videz la nuque, élevez l’esprit

Amener l’énergie au sommet de la tête consiste à maintenir celle-ci bien droite, de telle façon que l’énergie spirituelle parvienne à son sommet. Pour réaliser cela, il ne faut pas employer la force musculaire, ce qui aurait pour effet de contracter le cou et d’entraver la circulation du souffle et du sang. La nuque doit rester relâchée de façon naturelle. Sans cela, l’essence et l’énergie spirituelle ne peuvent être mises en mouvement.

Le tai chi chuan, une boxe pour les doux
Lectures add comment

Le tai chi chuan, une boxe pour les doux

Traduction d’un article paru le 1 janvier 1963 dans la revue Taiwan Today donc du vivant de Cheng Man Ching. Taiwan Today est une relance du Taiwan Journal, un hebdomadaire de langue anglaise publié pour la première fois en 1964. Le combat qui opposa Cheng Man Ching à Robert Smith sert de prétexte à dresser un portrait de Cheng Man Ching et du tai chichuan.

  • 1
  • 2
Aller à la barre d’outils