no comments
Caractère 天 tiān en style sigillaire

Tiān

ciel
jour
journée
temps
saison
univers

Étymologie

C’est la représentation de l’étendue (一) qui couvre les hommes (大), donc le faîte de l’univers : ce qui est au-dessus de l’homme. Pour la tradition chinoise, « ce qui est au-dessus de l’homme » ou « ce qui est à la tête de l’homme » est un élément fondamental dans l’ordre social : placé au-dessus d’eux, le ciel régit les hommes, et de même, tout supérieur est le de son subordonné. Noter que 大 signifie ici « homme » et non « grand », l’interprétation de 天 comme signifiant unique grandeur est suggestive, mais étymologiquement non fondée. Dans les caractères anciens, l’étymologie hésite entre cette composition, et une représentation d’un homme (大) dont le dessin souligne l’importance de la tête. Cette composition est à rapprocher de 旲. Par ailleurs, le ciel est parfois représenté de manière similaire à 冖.

Usages

Temple du Ciel
Le Temple du Ciel (天壇 tiān tán) est un monument de Pékin, situé dans le quartier historique de Xuanwu au sud de la ville. Il est considéré comme l’achèvement de l’architecture chinoise traditionnelle. Sa disposition symbolise la représentation chinoise de la Terre carrée et du Ciel rond.

Anciens

Inscriptions oraculaires
  • Tête d’un homme.
  • Grand.
  • Employé à la place de ⼤ da dans le nom d’ancêtres royaux.
Bronzes
  • Nom de clan familial.
  • Le Ciel, souverain céleste.
Textes
  • Puissance suprême, au-dessus des hommes, qui ordonne, accorde et retire, récompense et punit, donne aux êtres la vie et leur nature. Il voit tout et entend tout.
  • La puissance en couple avec la Terre pour former l’univers.
  • 天地 Tiāndì : le Ciel et la Terre, le Ciel-Terre.
  • Puissance régulatrice des phénomènes naturels et des destinées individuelles.
  • Le ciel, la voûte céleste.
  • Présence de la loi morale dans le cœur de l’homme.
  • La nature ; la totalité du mouvement de la vie et de ses lois.
  • Nom d’un châtiment appliqué à la tête : tête rasée ou tatouage sur le front.
  • Naturel, inné, sans artifice.
  • Nature véritable et authentique de chacun.
  • État de l’atmosphère, temps.
  • Les phénomènes célestes, les corps célestes

Actuels

  • Le ciel, firmament.
  • Céleste.
  • Le Ciel :
    • Puissance atmosphérique, régulatrice des saisons, qui envoie ses souffles sur 地 dì, la Terre réceptrice pour y inciter et stimuler les transformations.
    • Puissance qui gouverne et régularise la nature : la nature elle-même.
    • 皇天 Huángtiān : le Ciel Auguste, puissance assimilée à 上地 上地 Shàngdì, le Souverain d’En haut, divinité suprême capable de récompenser ou de punir.
    • Puissance qui incite la vie en chaque être et lui confère sa nature propre.
    • Puissance qui confie les destinées individuelles.
    • Présence, dans le cœur de l’homme, d’une loi morale, expression de sa nature à réaliser par soumission au naturel.
    • Expression la plus parfaite du yáng car il est perpétuellement constitué de ce qui se dégage, se diffuse, s’élève et se meut.
  • Le souverain du Ciel : Dieu
  • Traduction du sanskrit deva « être céleste, dieu, divinité)
    • Êtres célestes ou dieux : catégorie d’êtres jouissant de l’une des meilleures voies de renaissance, ayant l’une des bonnes conditions d’existence.
    • Ciel : monde heureux, divin, où vivent les êtres célestes. Le bouddhisme connaît 28 mondes divins.
  • La nature.
  • Naturel par oppision à ⼈ rén, artificiel.
  • Terme médical :
    • Naturel, inné.
    • Abréviation de 天宦 tiān huàn, eunuque
    • Malformation congénitale où le manque de développement du pénis entraîne la stérilité.
  • Spontané, naïf.
  • Jour.
  • Temps, saison, climat.
  • L’empereur.
  • Auguste, impérial.
  • Père, paternel.
  • Base, appui, référence.
  • Lieu, endroit sous le ciel.
  • Châtiment du tatouage sur le front.
  • Sommet de la tête.
  • Superficie qu’un homme peut labourer en un jour.
  • La capitale.

Composés 

㤁 miǎn
déshonorer; insulter, condescendre
吞 tūn
avaler, dévorer, accaparer
祆 xiān
zoroastrisme

Points d’acupuncture

PointsxuéAliasxué
Réservoir céleste tiān chíRéunion céleste天會tiān huì
Communique avec le ciel通天tōng tiānBlanc célestetiān bái
Communique avec le ciel通天tōng tiānVieux ciel天舊tiān jiù
Communique avec le ciel通天tōng tiānOncle céleste天伯tiān bó
Communique avec le ciel通天tōng tiānQuatre céleste天四tiān sì
Pilier céleste天柱tiān zhù
Battement céleste天衝tiān chōng
Trépied céleste天鼎tiān dǐng
Fenêtre céleste天窗tiān chuāng
Protège la tête天容tiān róngZénith天頂tiān dǐng
Fenêtre céleste天牖tiān yǒuCorbeille céleste天籠tiān lóng
Cheminée céleste天突tiān tūVigilance céleste天瞿tiān qú
Pivot Célestetiān shū
Torrent céleste天溪tiān xī
Bras au ciel天宗tiān zōng
Réservoir céleste天池tiān chíRéunion céleste天會tiān huì
Creux  célestetiān liáo
Résidence célestetiān fǔ
Source célestetiān quánHumidité céleste天濕tiān shī
Source céleste天泉tiān quánTiédeur céleste天溫tiān wēn
Puits céleste天井tiān jǐng
Salivation chéng jiāngÉtang céleste天池tiān chí
Cent réunions 百會bǎi huìMontagne céleste天山tiān shān
Cent réunions百會bǎi huìPlénitude supérieure天滿tiān mǎn
Cent réunions百會bǎi huìPlénitude céleste du sommet de la colline陵上天滿líng shàng tiān mǎn
Rencontre de l’ homme人迎rén yíngCinq réunions célestes天五會tiān wǔ huì
Passage de l’eau水突shǔi tūLiquide céleste⽔天shuǐ tiān
Cuvette ébréché缺盆qūe pénCouvercle céleste天蓋tiān gài
Long et fort长强cháng qiángDirigé vers le ciel朝天岭cháo tiān lǐng
Long et fort长强cháng qiángÉchelle pour monter au ciel上天梯shàng tiān tī

Reproduction de la carte des étoiles de Suzhou, 13e siècle
Reproduction de la carte des étoiles de Suzhou, 13e siècle
Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils