no comments
Caractère 经 jīng en style sigillaire

 Jīng

livre canonique
classique
constant
régulier
longitude
passer par
supporter
résister à
subir
gérer

Pour l’esprit chinois la ligne est une création de la nature que l’esprit humain s’ingénie à recopier. Élément primordial de tous les arts du pinceau, elle est vécue comme la trace d’une réalité invisible, l’empreinte laissée par un flux, la marque d’une vivacité énergétique. Tout comme les lignes qui strient les plateaux de 圍棋 wéiqí, mieux connu en Occident sous son appellation japonaise de jeu de go, les traits que l’on voit dessinés sur les mannequins d’acupuncture sont des représentations du cheminement des souffles.

Les acupuncteurs désignent ces cheminements du courant vital dans le corps humain par le mot jīng, un idéogramme que l’on peut lire de deux manières, se recoupant l’une l’autre.

Le tissage des mains d'Elizabeth Buckley, photographie de Lany Eila

La première, plus matérielle, voit à droite 巠 la représentation d’un métier à tisser dans lequel 巛, les trois chevrons, sont les fils de chaîne, la structure interne, globalement verticale, de la pièce tissée que les fils de trame vont rendre invisible. Requalifié par 糹, le radical 120 du tissage, ce sens originel perdure en faisant de 經 jīng l’emblème global des systèmes organisés en réseau.

Meridiens et points d'acupuncture du haut du dos

Si les médecins chinois l’ont choisi pour désigner les méridiens du corps humain, c’est par raison analogique, puisque les méridiens sont, comme les fils de trame, invisibles, structurants et globalement verticaux. La partie droite est alors lue un peu différemment, on y distingue le dessin d’un triple influx 巛 placé au-dessous d’une ligne — figurant le sol, donc invisible, avec au-dessous le caractère 工 gōng qui, représentant à l’origine l’outil servant à damer les terre-pleins en argile sur lesquels étaient construits tous les bâtiments de l’ancienne Chine, est devenu le symbole général de tous les outils (et par métonymie, de ceux qui les utilisent, les ouvriers, son sens actuel). Le caractère 經 jīng se résume alors comme l’outil (grâce auquel on peut intervenir) sur des flux invisibles organisés en réseau.

Hexagramme 64, Avant l'accomplissement
Avant l’accomplissement, 未濟 wèi jì, hexagramme 64 du yì jīng

Poursuivant cette analogie, le sens de ce mot s’est étendu à celui de livres classiques, désignant tous les ouvrages servant d’armature intellectuelle à une science, à une pratique (tel le 易經  yì jīng ), à une religion (même étrangère, la Bible est appelée 經 shèng jīng, littéralement le Classique des anciens Sages et qui, à ce titre, constituent la trame invisible et structurelle d’une civilisation dans son ensemble.


Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils