Share This Post

酸 suān

L’acide perce et transperce, opiniâtrement, les substances les plus dures, manifestant la violence des commencements et la tournant vers l’enfoncement.

Sarma préparé avec le chou en saumure
Sarma préparé avec le chou en saumure

Le caractère 酸 pour acide comporte, à gauche, la représentation d’une jarre, évoluant en 酉, pour contenir vin et alcool. Avec l’ajout de la partie de droite 夋, on obtient suān qui a le sens de vinaigre, goût du vinaigre, acide, aigrelet, suri.

C’est le goût que l’on trouve dans le yaourt, le choux fermenté ou les jujubes sauvages. Au sens figuré, c’est une douleur, mentale ou physique, forte ou légère : être courbaturé, endolori, éreinté, fourbu, ou encore souffrir d’aigreurs d’estomac; être affligé, triste, meurtri ou mordu par la jalousie, aigri; c’est aussi une parole ou une attitude acerbe, ironique, blessante.

肝者 gān zhě
Le foie
其味酸 qí wèi suān
Sa saveur est l’acide

L’acide correspond au bois et au foie. La pénétration de l’acide est analogue à la percée de la végétation au printemps; il en a la force jeune, violente et concentrée, qui permet le développement. C’est grâce à l’acide que les plantes et les êtres peuvent commencer à grandir et se déployer car ils restent solidement enracinés et tirent du sol ce dont ils ont besoin pour pousser.

酸苦涌泄為陰
suān kǔ yǒng xiè wèi yīn
Acide et amer faisant remonter et s’écouler sont yin
木生酸 mù shēng suān
Le bois engendre l’acide
酸生肝 suān shēng gān
L’acide engendre le foie
辛勝酸 xīn shèng suān
L’acre l’emporte sur l’acide
酸勝甘 suān shèng gān
L’acide l’emporte sur le doux
急食酸以收之 jí shí suān yǐ shōu zhī
L’acide recueille, resserre, amasse

L’action thérapeutique propre de l’acide est de recueillir, resserrer, ramasser (收 shōu ). Elle régénère ainsi le foie en lui permettant de recueillir le sang qui est à la base du puissant dégagement de ses souffles; elle conforte sa substance yin qui lui permet de déployer ses effets yang.

Son effet astringent stoppe les écoulements et les fuites, comme dans le cas de sueurs profuses, diarrhées chroniques, hémorragies, enurésie, leuchorrhées, spermatorrhées.

Cependant l’excès de cette saveur nuit au foie car trop d’acide, au lieu de favoriser l’action propre du foie, du yang du foie, en équilibre avec son aspect yin de thésaurisation du sang, va retenir, refréner cette action. Il y aura moins de force dans la circulation ; les liquides stagnent à l’interne sans s’écouler. L’acide provoque des blocages qui se traduisent par exemple en oliguries, voire anuries; des conséquences sont également possible sur la souplesse des mouvements musculaires.

L’obstruction des souffles du bois provoque une montée en puissance perverse du foie, qui peut se répercuter sur la rate et en bloquer les souffles, qui deviennent, par exemple, incapables de transporter ce qui nourrit les chairs.

Trop d’acidité dans l’estomac bloquent les mouvements d’entrée et de sortie, induisant une chaleur qui provoque des brûlures et des remontées intempestives.

La montée du feu du foie, due à l’obstruction des souffles, peut occasionner un goût acide dans la bouche.

L’âcre commande l’élévation et la diffusion ; il favorise donc l’écoulement et les libres circulations des liquides corporels, permettant une meilleure irrigation du musculaire et le relâchement des contractures.

心色赤,宜食酸,小豆、犬肉、
李、韭皆酸。
Les haricots à petits grains, la viande de chien,
les prunes, la ciboulette chinoise sont acides.

Share This Post

Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils