Amer

Amer
no comments

苦 kǔ

L’amer caractérise les êtres façonnés selon les souffles du feu ; il détermine leur structure intime.

Avec la chaleur de l’été, les verts acides du printemps cèdent la place à des légumes plus amers. Manger des aliments amers nous aide à rester au frais à l’intérieur comme à l’extérieur. En médecine chinoise, les amers sont recommandés pour les personnes qui souffrent de symptômes liés à la chaleur: ulcères, plaies buccales, anxiété et insomnie. Les herbes extrêmement amères, comme l’absinthe et la gentiane, sont utilisées pour traiter les conditions extrêmement chaudes. Mais les symptômes moins graves peuvent être traités en mangeant des aliments légèrement amers comme le brocoli-rave ou rapini, les feuilles de pissenlit, le melon amer et l’endive.

Aliments de saveur amère

Abricot, asperge, blé, bière, café, chocolat, céleri-branche, chou-rave, curcuma, échalote, endive, fleur d’oranger, laitue, mouton, pissenlit, rhubarbe, salade, thé et verveine

Médications à saveur amère

Les propriétés thérapeutiques des médications à base de plante sont déduites des saveurs ou goûts dominants de celles-ci.

Les médications à saveur amère ont la propriété d’éliminer l’humidité excessive du corps, de rabaisser un souffle ascendant, de purger la chaleur et de détendre les intestins.

Les plantes au goût amer comprennent :

  • l’écorce de magnolia (厚朴 hòu pò), connue pour supprimer l’humidité ;
  • l’amande de l’abricot (杏仁 xìng rén), la graine de la lépidie densiflore (葶苈子 tíng lì zi) qui régularisent le souffle et soulagent de l’asthme ;
  • le rhizome de roseau (半夏 bàn xià), la peau de mandarine séchée (陈皮 chén pí), permettent de rabaisser un souffle ascendant et d’arrêter les vomissements ;
  • la racine et le rhizome de rhubarbe (大黄 dà huáng), et la bigarade (枳实 zhǐ shí) purgent la chaleur et détendent s’il y a lieu les contractions péristaltiques des intestins.
Dominique Clergue
Professeur de qi gong et de tai chi chuan, créateur de l'école Nuage~Pluie
Aller à la barre d’outils