Cinq odeurs

Le patient évanoui - L'odorat, de Rembrandt, vers 1624

五臭 wǔ xiù

Les cinq odeurs sont la répartition en cinq qualités des souffles qui se dégagent des êtres :

  • le rance ou odeur de bouc correspond au bois,
  • le brûlé ou odeur d’objets calcinés correspond au feu,
  • le parfumé, aromatisé ou odeur de fleurs correspond à la terre,
  • le piquant ou odeur de cru correspond au métal,
  • le fermenté, putride ou odeur de bois pourri correspond à l’eau.

五氣 wǔ qì

Ces odeurs sont aussi appelées les cinq souffles, puisqu’elles existent dans la nature et forment la qualité de l’environnement et de ce qui entre dans le corps.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils