Confucius

Confucius, gouache on paper, 1770

孔子 Kǒng Zǐ

La Voie règne sous le Ciel lorsque les cérémonies rituelles, la musique et les expéditions punitives sont dirigées par le Fils du Ciel en personne. La Voie ne règne plus si elles sont prises en main par les vassaux, lesquels restent rarement au pouvoir plus de dix générations. Si elles se trouvent dévolues aux grands ministres, ceux-ci ne restent guère plus de cinq générations au pouvoir. Enfin, si la charge de l’Etat est usurpée par les intendants des grandes maisons, leur pouvoir ne saurait se maintenir plus de trois générations. Lorsque la Voie règne sous le Ciel, ce n’est pas aux ministres de décider de la politique et les simples sujets n’ont pas lieu de la discuter.

Confucius

Confucius, né le 28 septembre 551 AEC. à 陬 Zōu et mort le 11 avril 479 AEC. à 曲阜 Qūfù dans l’actuelle province du Shandong, est un philosophe chinois. Son patronyme est Kong, son prénom Qiu, et son prénom social Zhongni. Il est le personnage historique qui a le plus marqué la civilisation chinoise, et est considéré comme le premier « éducateur » de la Chine.

Son enseignement a donné naissance au confucianisme, doctrine politique et sociale érigée en religion d’État dès la dynastie Han et qui ne fut officiellement bannie qu’au début du XXe siècle, avec une résurgence en 1973. Ses principaux disciples sont nommés les Douze Philosophes et honorés dans les temples confucéens.

Il est généralement appelé 孔子 Kǒng Zǐ ou 孔夫 kǒng fū zǐ par les Chinois, ce qui signifie Maître Kong et a été latinisé en Confucius par les Jésuites.

L’essentiel de la pensée de Confucius nous est parvenu à travers les Analectes, ou Entretiens, recueil de propos de Confucius et de ses disciples ainsi que de discussions entre eux, compilés par des disciples de deuxième génération, et à travers leur supplément, les Entretiens familiers de Confucius.


Glossary :
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils